1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Municipales 2014 à Hénin-Beaumont : le FN croit à la victoire
7 min de lecture

Municipales 2014 à Hénin-Beaumont : le FN croit à la victoire

FOCUS - Enjeux, candidats et favoris de municipales : tour d'horizon du prochain scrutin à Hénin-Beaumont.

La mairie d'Hénin Beaumont
La mairie d'Hénin Beaumont
Crédit : DENIS CHARLET/AFP
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier

La ville : Ancienne cité minière du Pas-de-Calais de plus de 25.000 habitants, Hénin-Beaumont, située à 30 kilomètres de Lille, est la plus grande ville de la Communauté de Hénin-Carvin, qui compte près de 124.000 habitants.

Les enjeux : Hénin-Beaumont fait partie de ces villes où le Front national espère l'emporter. Encouragé par le conseiller municipal Steeve Briois, Marine Le Pen s'y est implantée aux législatives de 2007, lors desquelles elle a réussi à se hisser au second tour. Depuis, le Front national n'a cessé de prendre du poids dans cette ville considérée comme un "laboratoire" du parti. Aux législatives de 2012, la présidente du FN y a manqué de peu la victoire, enregistrant 49,89% des voix.

Dans cette ville historiquement à gauche, le Front national capitalise sur la désillusion des habitants à concernant les partis de gouvernement. L'ancien de maire de la ville, Gérard Dalongeville (ex-PS) a en effet été mêlé à plusieurs affaires de corruption et condamné notamment pour détournement de fonds publics.

La liste de Steeve Briois, sur laquelle figure Marine Le Pen, fait face à des adversaires dispersés. Le maire sortant, Eugène Binaisse (PS) a été rallié par les écologistes. Mais en plus de la liste du Front de Gauche, il devra affronter la concurrence de la liste de Gérard Dalongeville, qui s'est déclaré candidat divers gauche, ainsi que celle d'un autre candidat de gauche, Pierre Ferrari et celle du premier adjoint Georges Bouquillon (MRC).

À lire aussi

Les candidats :

Les sondages : Un sondage Ifop pour pour le journal La Voix du Nord et Europe 1 crédite le parti frontiste de 44% des voix au premier tour, largement devant liste du Parti socialiste/Europe-Écologie-les-Verts conduite par le maire sortant, Eugène Binaisse (DVG), 35%. Au second tour, l'avance relative de Steeve Briois se réduirait mais lui permettrait de rester en tête devant Eugène Binaisse, avec 50,5% des suffrages contre 49,5%.

La rédaction vous recommande

La précédente élection : Lors des élections de 2009, organisées à la suite de la révocation de Gérard Dalongeville, Steeve Briois a manqué la victoire à 265 voix près, face à Daniel Duquenne (PS), qui a recueilli 52,38% des voix.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/