1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Municipales 2014 à Évry : Manuel Valls veille sur sa succession
6 min de lecture

Municipales 2014 à Évry : Manuel Valls veille sur sa succession

FOCUS - Enjeux, candidats et favoris de municipales : tour d'horizon du prochain scrutin à Évry.

Romain Renner
Romain Renner

La ville :  préfecture de l'Essonne, Évry compte plus de 52.000 habitants.

Les enjeux : a priori acquise à la gauche, Évry ne devrait pas être le lieu d'une féroce bataille entre la majorité et l'opposition. L'UMP ne présentera d'ailleurs aucun candidat, après la défection de Stéphane Le Personnic en décembre dernier. La droite a en effet choisi de soutenir Joseph Nouvellon (MoDem). Francis Dominguez (ex-UMP) se présentera, lui, sous les couleurs de l'UDI avec le soutien de quelques membres du parti de Jean-François Copé.


Manuel Valls, maire de 2001 à 2012, est inscrit en troisième position sur la liste du maire Francis Chouat, son successeur - le non-cumul des mandats l'empêche de rester maire. Le ministre de l'Intérieur, en proie à une forte baisse de popularité, n'a toutefois pas grand-chose à craindre dans son fief. Son implication dans la campagne démontre surtout une volonté de garder un ancrage local, alors qu'il traverse régulièrement la France pour venir en aide à ses camarades socialistes en campagne.

Le Front de Gauche (Parti communiste et Parti de gauche) ainsi que le NPA présentent également des candidats.

Les candidats :

À lire aussi

La précédente élection : Manuel Valls (PS) est élu dès le premier tour avec 70,28% des voix devant Francis Dominguez (UMP ; 13,91%), Francis Couvidat (extrême gauche ; 8,2%) et Joseph Nouvellon (MoDem ; 7,61%).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/