1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Meurtre d'Alexia Daval : Christophe Castaner recadre Marlène Schiappa
1 min de lecture

Meurtre d'Alexia Daval : Christophe Castaner recadre Marlène Schiappa

Christophe Castaner, délégué général de la République En Marche et ministre des Relations avec le Parlement, a affirmé jeudi qu'"un ministre n'a pas à commenter une affaire judiciaire".

Christophe Castaner, le 12 juillet 2017
Christophe Castaner, le 12 juillet 2017
Crédit : Thomas Samson / AFP
Claire Gaveau & AFP

"Un ministre n'a pas à commenter une affaire judiciaire". Christophe Castaner a tenu à mettre les choses au clair après les prises de position franches et assumées de Marlène Schiappa sur l'affaire Alexia Daval. Il a cependant refusé de "juger", au micro de France Inter, si la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les hommes et les femmes avait fait une erreur.

Marlène Schiappa avait dénoncé la ligne de défense de Jonathann Daval et le "victim-blaming". "On fait comme si la victime elle-même était coupable d'avoir été victime (...) Là, nous dire qu'elle avait une personnalité écrasante, et que c'est pour ça qu'il l'aurait assassinée, je trouve ça proprement scandaleux", avait-elle lancé au micro de RTL. Et d'ajouter : "Ça n'est pas passionnel, ce n'est pas une dispute, ce n'est pas un drame passionnel, c'est un assassinat (...) il faut arrêter de minimiser les violences conjugales, arrêter de trouver des excuses. Il n'y a rien, rien, qui justifie que l'on frappe sa femme ou sa compagne".

Ces propos avait provoqué la colère de l'avocat de Jonathann Daval"Je ne comprends pas qu'un ministre s'exprime de cette façon là systématiquement dès qu'il y a un sujet qui porte à polémique, avait déclaré Me Randall Schwerdorffer sur RTL. Je ne pense pas que ce soit le rôle d'un ministre. Je pense que ces propos ne sont pas adaptés."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/