1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Montpellier : partiellement relaxée, une élue REM redevient adjointe au maire
2 min de lecture

Montpellier : partiellement relaxée, une élue REM redevient adjointe au maire

L'élue La République en Marche Stéphanie Jannin a été condamnée lundi 4 décembre à 5000 euros d'amende pour prise illégale d'intérêt mais relaxée dans le principal dossier dans lequel elle était poursuivie.

Stéphanie Jannin, candidate aux élections législatives avec La République En Marche
Stéphanie Jannin, candidate aux élections législatives avec La République En Marche
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Martin Planques & AFP

Stéphanie Jannin, ex-candidate La République en Marche (LREM) aux législatives et ex-adjointe à la mairie de Montpellier, a été condamnée lundi 4 décembre par le tribunal correctionnel de Montpellier à 5000 euros d'amende pour prise illégale d'intérêt mais relaxée dans le principal dossier dans lequel elle était poursuivie. 

Le 18 septembre dernier, 15.000 euros d'amende avait été requis contre elle.  Le tribunal l'a condamnée à 5000 euros d'amende pour des subventions votées en conseil municipal en faveur d'une association présidée par son compagnon. Ce dernier a été relaxé alors que 5000 euros d'amende avaient été requis contre lui. 

Dans ce premier dossier, Mme Jannin est condamnée "pour une erreur de nature administrative et technique", a réagi son avocat Me Gilles Gauer, expliquant que la présence ou non de l'élue dans ce vote à l'unanimité n'aurait rien changé à l'attribution des subventions. "Il n'y a pas d'atteinte à la probité ou à l'intérêt général", estime-t-il par ailleurs.

Soutenue par le maire de Montpellier

Dans le second dossier - le vote d'un marché de construction de logements sociaux d'un montant de 70.000 euros obtenu par une société dont elle avait été salariée - Stéphanie Jannin a en revanche été relaxée.

À écouter aussi

Candidate LREM soutenue par le maire Divers gauche (DVG) de Montpellier Philippe Saurel, Stéphanie Jannin avait été battue aux élections législatives dans la deuxième circonscription de l'Hérault en juin par une candidate France insoumise. Sa convocation devant le tribunal correctionnel était intervenue deux jours avant le premier tour. 

De nouveau adjointe et vice-présidente de métropole

Sa délégation à l'urbanisme avait été suspendue jusqu'à la décision du tribunal. Après avoir eu connaissance du jugement, Philippe Saurel a annoncé que Stéphanie Jannin était à nouveau adjointe au maire et vice-présidente de la métropole, avec pour délégation l'environnement et le développement durable. 

"On se plie aux décisions de justice", a pour sa part réagi Thierry Teulade, président de l'association "Les enfants de la colline", qui s'était porté partie civile dans cette affaire. Et d'ajouter : "Ça n'a pas fait totalement 'pschitt' comme on nous le disait puisqu'une élue du conseil municipal a été condamnée pour des faits liés à son activité".

La rédaction vous recommande

 

À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.