1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mineurs isolés à Calais : la Grande-Bretagne doit assumer son "devoir moral", assure Bernard Cazeneuve
1 min de lecture

Mineurs isolés à Calais : la Grande-Bretagne doit assumer son "devoir moral", assure Bernard Cazeneuve

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur se rendra à Londres, lundi 10 octobre, pour évoquer la question des migrants de la "jungle" de Calais dont le démantèlement est en cours.

Bernard Cazeneuve, invité de RTL le 10 octobre 2016
Bernard Cazeneuve, invité de RTL le 10 octobre 2016
Crédit : Maxime Carignano / RTL
Mineurs isolés à Calais : la Grande-Bretagne doit assumer son "devoir moral", assure Bernard Cazeneuve
00:04:03
Bernard Cazeneuve, invité de RTL le 10 octobre 2016
00:10:00
Le policier agressé dans l'Essonne est "dans un état stationnaire", annonce Bernard Cazeneuve sur RTL
00:05:24
Le policier agressé dans l'Essonne est "dans un état stationnaire", annonce Bernard Cazeneuve sur RTL
00:00:36
L'invité de RTL du 10 octobre 2016
00:10:08
Clarisse Martin
Clarisse Martin

"Je demande solennellement à la Grande-Bretagne d'assumer son devoir moral", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve sur les ondes de RTL, à propos des mineurs isolés qui se trouvent actuellement dans la ville du Pas-de-Calais et qui ont de la famille en Grande-Bretagne. "Nous sommes en train d'établir la liste précise", explique Bernard Cazeneuve, chiffrant ces mineurs à plusieurs centaines, et déclarant que "les Britanniques doivent prendre leurs responsabilités. Nous avons pris les nôtres", assène le ministre, qui orchestre actuellement le démantèlement du campement dit de la "jungle" de Calais, annonçant par ailleurs avoir déjà "mis à l'abri" près de 6.000 migrants.

Bernard Cazeneuve a également pris la parole à propos des prises de positions de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui s'oppose farouchement à l'accueil de migrants dans sa région. "L'accueil dans la collectivité, c'est la compétence des maires, et les présidents de Région ne sont pas présidents de tout", a-t-il répliqué à l'encontre du président du parti Les Républicains.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur