2 min de lecture Jean-Luc Mélenchon

Mélenchon interdit Le Monde et Libé de meetings, les deux médias répliquent

Jean-Luc Mélenchon a interdit de meetings les journalistes du "Monde" et de "Libération". Un journaliste du "Monde" à Belfort, se serait selon lui "présenté" "comme étant celui de 'Libération'".

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche et député européen
Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche et député européen
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a interdit de meetings les journalistes du Monde et de Libération et demandé à ses partisans de "filmer leurs agissements", au prétexte d'un prétendu travestissement de l'identité d'un journaliste du quotidien du soir, ce que les deux médias ont condamné. Dans un texte posté dimanche sur son blog, l'ex-candidat à la présidentielle accuse Le Monde de faire des "publireportages sur les Le Pen."

Il évoque ensuite un "coup" qu'aurait fait un journaliste du Monde à Belfort, qui selon lui, se serait "présenté" au candidat du Front de gauche aux européennes Gabriel Amard, "comme étant celui de Libération".

Des propos "mensongers, insultants et diffamants"

Et d'enchaîner: "Aucun des 'journalistes' de ces deux quotidiens ne sont bienvenus dans mes meetings et déplacements tant qu'ils travaillent pour ces quotidiens ! D'ailleurs, j'appelle mes amis à les surveiller de façon étroite et vigilante, à filmer leurs agissements, si possible, dès qu'ils les repèrent, qu'ils agissent à découvert ou qu'ils se cachent sous des faux noms".

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon lors de l'assemblée représentative de La France Insoumise, le 23 juin 2019 La France insoumise
Jean-Luc Mélenchon "s'auto-intronise et s'accorde l'absolution", observe Alain Duhamel

Dans un texte de réponse publié sur le site lemonde.fr, Natalie Nougayrède, directrice du Monde, répond que "les propos de M. Mélenchon visant notre journal sont (...) mensongers, insultants et diffamants. Cette basse manoeuvre ne sert qu'un objectif : empêcher nos équipes de faire leur travail de journaliste". Elle "condamne ces attaques avec la plus grande fermeté".

"Au mépris de toute vérité"

"L'ancien socialiste n'hésite pas à affirmer - au mépris de toute vérité - qu'un de nos journalistes a couvert une actualité du Parti de gauche, travestissant sa qualité de journaliste au Monde", déplore-t-elle également.

De son côté, Matthieu Ecoiffier, rédacteur en chef adjoint du service politique de Libération, interrogé par l'AFP, a affirmé que son journal "déplore les propos de Jean-Luc Mélenchon. Le coprésident du PG accuse à tort un confrère du Monde de s'être fait passer pour un journaliste de notre rédaction".

"Stratégie de victimisation"

"Cette volonté de Jean-Luc Mélenchon d'entraver le travail des journalistes de Libération est inacceptable et ne nous empêchera pas de continuer à suivre l'actualité et les réunions publiques du Front de gauche. Nous connaissons trop bien la stratégie de victimisation de Jean-Luc Mélenchon pour l'alimenter en aucune façon".

En fin de journée, M. Mélenchon a poursuivi ses accusations dans un autre billet de blog, affirmant que "Le Monde tient une ligne éditoriale à charge contre le Front de Gauche en général et contre moi en particulier. Le Monde fait de la politique engagée".

"Pitoyable Plantu"

"Le Monde me traite en ennemi depuis des mois. Son hostilité de principe m'honore quand j'observe la tendresse de ses publi-reportages permanents pour les Le Pen et les éditoriaux dessinés grossièrement anti-syndicalistes du pitoyable Plantu", écrit encore M. Mélenchon.

"Le Monde avait refusé par écrit les trois conditions que j'avais posées pour accepter un entretien dans ses colonnes : un titre en rapport avec l'essentiel de l'échange, au moins la moitié des questions sur ma critique de la droite, et une photo respectueuse de ma dignité. Que la direction du Monde ait refusé ce compromis honorable suffit à situer son arrogance", d'après le député européen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon Politique Front de gauche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771737584
Mélenchon interdit Le Monde et Libé de meetings, les deux médias répliquent
Mélenchon interdit Le Monde et Libé de meetings, les deux médias répliquent
Jean-Luc Mélenchon a interdit de meetings les journalistes du "Monde" et de "Libération". Un journaliste du "Monde" à Belfort, se serait selon lui "présenté" "comme étant celui de 'Libération'".
https://www.rtl.fr/actu/politique/melenchon-interdit-le-monde-et-libe-de-meetings-les-deux-medias-repliquent-7771737584
2014-05-05 22:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/O6ICLQrsjOS0G3OzCEg_og/330v220-2/online/image/2014/0505/7771708843_jean-luc-melenchon-copresident-du-parti-de-gauche-et-depute-europeen.jpg