1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron devant le Congrès : Lagarde "n'ira pas à Versailles"
1 min de lecture

Macron devant le Congrès : Lagarde "n'ira pas à Versailles"

Le président de l'UDI n'ira pas écouter Emmanuel Macron prononcer son discours devant les députés et les sénateurs lundi.

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, le 9 décembre 2015
Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, le 9 décembre 2015
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
François Quivoron & AFP

Emmanuel Macron réunit le Parlement lundi 3 juillet en Congrès à Versailles. Le président de la République devrait détailler les grandes lignes de son action devant les députés et les sénateurs, tous convoqués. Mais Jean-Christophe Lagarde refuse de siéger. Le président de l'UDI, pourtant soutien du chef de l'État, dénonce une manœuvre de communication qui vise, selon lui, à dénigrer la prise de parole d'Édouard Philippe le lendemain à l'Assemblée.

"Je n'irai pas au Congrès de Versailles lundi. 1) C'est inutile et coûte cher 2) Ça rabaisse le gouvernement 3) Le président de la République n'a pas besoin de nous pour sa Com", a tweeté le député de Seine-Saint-Denis. "Il avait dit pendant la campagne qu'il souhaitait présider et laisser le gouvernement gouverner. C'est squeezer le gouvernement que d'intervenir la veille de la déclaration de politique générale du Premier ministre à l'Assemblée", a-t-il précisé.

Édouard Philippe doit en effet prononcer son discours de politique générale mardi 4 juillet. L'entourage du Premier ministre a même cru à une mauvaise blague en apprenant le souhait d'Emmanuel Macron de réunir le Congrès. Mais le principal intéressé à rectifié le tir : "Je pense que, comme toujours, il y aura deux expressions à la fois parfaitement en ligne et en même temps complémentaires", a laconiquement commenté le Premier ministre. 

"Le président de la République ne dira rien de plus que pendant la campagne présidentielle et législative", a ajouté Jean-Christophe Lagarde, qui qualifie l'initiative de "mauvaise manière" faite à Édouard Philippe, Premier ministre venu des rangs de LR.

À lire aussi

L'UDI (Union des démocrates et indépendants) a formé un groupe parlementaire avec des députés LR dits "constructifs" envers la politique du gouvernement. Stéphane Demilly (UDI) et Frank Riester (LR) ont été élus mardi co-présidents de ce nouveau groupe "LR constructifs-UDI-indépendants".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/