1 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : le frondeur Christian Paul veut "faire évoluer ce texte en profondeur"

REPLAY / INVITÉ - Le projet de réforme du Code du travail est débattu à partir du 3 mai à l'Assemblée nationale.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Loi Travail : le frondeur Christian Paul veut "faire évoluer ce texte en profondeur" Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Après plus de deux mois de confrontation à une mobilisation sociale intense, le projet de "loi travail" arrive à l’Assemblée nationale ce mardi 3 mai. Syndicats, jeunesse, Nuit Debout : nombreux sont les Français à avoir fait éclater leur colère quant au texte qu'a présenté, en février, la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Magré les retouches apportés par le gouvernement au texte originel, il manque 40 voix au gouvernement pour faire adopter son texte.

Chef de file des frondeurs socialistes, Christian Paul veut profiter du débat parlementaire "pour faire évoluer ce texte en profondeur". Au micro de RTL Midi ce mardi 3 mai, le parlementaire pointe notamment "plusieurs points inacceptables pour les Français comme les accords de branches". "Si nous ne parvenons pas à purger le texte de ces articles régressifs pour les Français nous ne le voterons pas" prévient Christian Paul. Alors que Manuel Valls et Myriam El Khomri ont assuré que le gouvernement ne souhaitait pas avoir recours à l'article 49.3, pour faire adopter sa réforme en l'absence de vote, le député de Nièvre juge de son côté qu'il s'agirait d'un "aveu de faiblesse".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Assemblée nationale Députés socialistes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants