1 min de lecture Droit du travail

Lettres de licenciement : Benjamin Griveaux plaide la "pédagogie" sur RTL

INVITÉ RTL - Le porte-parole du gouvernement a justifié la publication au "Journal officiel" de modèles de lettres de licenciement, épinglés par "Le Canard Enchaîné".

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
Lactalis : "C'est un délit pénal, s'il y a eu dissimulation", rappelle Benjamin Griveaux Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
109996784729281669890
Clarisse Martin
et Elizabeth Martichoux

C'est un décret paru au Journal officiel le 30 décembre, signé de la main de Muriel Pénicaud, et repéré par Le Canard Enchaîné, dans son édition du mercredi 10 janvier. Invité de RTL ce jour-là, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a défendu cette mesure, arguant un impératif de "pédagogie" à l'égard des entreprises.

Lettres de licenciement pour motif personnel non-disciplinaire, pour motif disciplinaire, pour motif économique... Cinq modèles sont ainsi fournis clefs en main aux patrons. Pour justifier cette nouveauté, partie intégrante des ordonnances Pénicaud visant à réformer le Code du travail, le secrétaire d'État avance le fait que ce dernier est "un Code du travail important, qu'il y a beaucoup de procédures qui sont faites devant les tribunaux". 

Pour Benjamin Griveaux, l'objectif du gouvernement est de "simplifier la vie des entreprises, de simplifier les procédures qui peuvent être engagées, et de simplifier aussi la compréhension pour les salariés et pour tous citoyens de textes qui sont objectivement incompréhensibles aujourd'hui", selon lui.

À lire aussi
Des colis Amazon (illustration) entreprises
Droit du travail : les pratiques controversées d'Amazon dénoncées par des syndicats

Interrogé sur le fait qu'il n'existe pas de tels modèles fournis aux salariés à ce jour, Benjamin Griveaux réfute tout "maternage" des entreprises. "Nous ne leur tenons pas la main, nous faisons de la pédagogie. (...) Rien n'est caché, tout se fait de manière très transparente", a conclu l'ancien locataire de Bercy, prenant pour exemple la situation au sein de l'enseigne Pimkie, propriété du groupe Mulliez. Les salariés "sont protégés par leurs organisations syndicales, et dans tous les cas, s'ils ne sont pas volontaires pour un départ, il n'y aura pas de départ, et donc pas de licenciement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droit du travail La République En Marche Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791769453
Lettres de licenciement : Benjamin Griveaux plaide la "pédagogie" sur RTL
Lettres de licenciement : Benjamin Griveaux plaide la "pédagogie" sur RTL
INVITÉ RTL - Le porte-parole du gouvernement a justifié la publication au "Journal officiel" de modèles de lettres de licenciement, épinglés par "Le Canard Enchaîné".
https://www.rtl.fr/actu/politique/lettres-de-licenciement-benjamin-griveaux-sur-rtl-prefere-parler-de-pedagogie-7791769453
2018-01-10 12:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Kqz7tXTaoQr6S5oioR24Ow/330v220-2/online/image/2018/0110/7791764746_benjamin-griveaux-invite-de-rtl-le-10-janvier-2018.jpg