1 min de lecture Histoire

Les impératrices de la finance

Sidonie Bonnec, Thomas Hugues et leur invité vous racontent des portraits de femmes dans la finance.

Micro générique Switch 245x300 La curiosité est un vilain défaut Thomas Hugues & Sidonie Bonnec iTunes RSS
>
Comment survivre seul dans la nature sauvage ? Crédit Média : Sidonie Bonnec, Thomas Hugues | Durée : | Date :
La page de l'émission
La Curiosite´ - Sidonie Bonnec Thomas Hugues
Sidonie Bonnec et Thomas Hugues

Elles ont créé des empires, régné sur le monde des affaires, occupé des places importantes dans les hautes sphères du monde de la finance. Avec notre invité Guillaume Maujean on découvre ces portraits de femmes de la finance, tels que Blythe Masters, la femme qui inventa les «armes de destruction financière» qui ont joué un grand rôle dans la crise des subprimes de 2008.

Qui était Marthe Hanau, à l'origine de l'un des plus gros scandales de la IIIème république ? Dans quel milieu est-elle née ? Comment a-t-elle fini par travailler à la bourse ? Pourquoi a-t-elle dû s'habiller en homme ? Quels produits proposait-elle aux épargnants ? Qui finira par la faire chuter ? Pour quelle banque célèbre travaillait Blythe Masters ? Quel produit financier a-t-elle mise au point ? A-t-elle été condamnée ?

Notre invité nous explique également pourquoi peu de femmes accèdent à des postes importants au sein du monde de la finance, et nous parle d'une étude qui démontre que les femmes prennent pourtant moins de risque que les hommes sur les marchés financiers.


à lire : Les seigneurs de l'argent chez Tallandier.

Les seigneurs de l'argent
Les seigneurs de l'argent
La Curiosité vous recommande
Lire la suite
Histoire Insolite La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants