2 min de lecture Grève des intermittents

Les 3 gestes de Manuel Valls pour désamorcer le conflit avec les intermittents

DÉCRYPTAGE - Le Premier ministre a annoncé trois mesures pour apaiser la colère des intermittents du spectacle contre la réforme de l'assurance-chômage.

Manuel Valls le 19 juin 2014 lors d'une conférence de presse sur la situation des intermittents du spectacle
Manuel Valls le 19 juin 2014 lors d'une conférence de presse sur la situation des intermittents du spectacle Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
MarionDautryLouiseThéa
Marion Dautry
et AFP

Manuels Valls veut calmer la colère des intermittents du spectacle. Ceux-ci protestent contre la réforme de l'assurance-chômage. Lors d'une conférence de presse jeudi 19 juin, le Premier ministre a fait trois annonces pour tenter de désamorcer la situation. Mais le gouvernement maintient que l'accord déjà trouvé sera agréé.

1 - L'État absorbera le délai de carence

Mesure la plus controversée de la réforme, le délai de carence imposé aux intermittents de classe 8 (techniciens) et 10 (artistes), sera "financé par l'État". "Les intermittents ne verront pas de changement de leur situation par rapport à leur situation actuelle", a promis Manuel Valls.

En clair, le délai ne sera pas appliqué aux intermittents, mais l'État reversera à l'Unédic les 90 millions d'euros qui auraient dû être économisés par la mesure en un an. Le gouvernement table plutôt sur un coût de 40 millions d'euros, juste le temps qu'un accord soit trouvé avec toutes les parties.

À lire aussi
Selon les intermittents, l'occupation du salon servait notamment à demander l'abrogation de la nouvelle convention d'assurance chômage (archives). Grève des intermittents
Intermittents et précaires chahutent Rebsamen à un salon de l'emploi

2 - Une nouvelle mission pour "un cadre enfin stabilisé"

Elle doit redéfinir le statut de l'intermittent et "construire un cadre" pour une futur concertation, a annoncé Matignon. Elle a été confiée à Hortense Archambault, ancienne co-directrice du Festival d'Avignon, Jean-Denis Combrexelle, ancien directeur du Travail et Jean-Patrick Gille, député PS nommé médiateur dans le conflit par le gouvernement.

C'est la première fois dans l'histoire des intermittents que l'État entre dans une concertation de ce type, relève Le Monde. Celle-ci doit être engagée "dès que possible, la semaine prochaine probablement", a précisé l'entourage de Manuel Valls.

3 - Le budget du spectacle vivant sanctuarisé

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a salué "une avancée historique pour les intermittents". Elle-même ne repart pas les mains vides, puisque les crédits alloués au budget du spectacle vivant, seront maintenus en 2015, 2016 et 2017.

Mais la réaction des syndicats à ces annonces est plutôt mitigée. Le Syndeac, syndicat des employeurs du spectacle vivant, a jugé "la porte ouverte" mais s'est dit "partagé". La CGT-spectacle a critiqué des "mesurettes" et appelle à un mouvement d'ampleur dès le 4 juillet, jour d'ouverture du Festival d'Avignon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève des intermittents Gouvernement Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772760302
Les 3 gestes de Manuel Valls pour désamorcer le conflit avec les intermittents
Les 3 gestes de Manuel Valls pour désamorcer le conflit avec les intermittents
DÉCRYPTAGE - Le Premier ministre a annoncé trois mesures pour apaiser la colère des intermittents du spectacle contre la réforme de l'assurance-chômage.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-3-gestes-de-manuel-valls-pour-desamorcer-le-conflit-avec-les-intermittents-7772760302
2014-06-20 15:35:34
https://cdn-media.rtl.fr/cache/T-pMi05bhHXOpc9565B4Dw/330v220-2/online/image/2014/0620/7772760350_manuel-valls-le-19-juin-2014-lors-d-une-conference-de-presse-sur-la-situation-des-intermittents-du-spectacle.jpg