1 min de lecture Législatives 2017

Législatives : Sens commun aurait au moins cinq investitures Les Républicains

Le mouvement proche de la Manif pour tous espère même décrocher deux ou trois autres investitures en vue des élections législatives de juin prochain.

Madeleine Bazin de Jessey, porte-parole de Sens Commun, le 15 novembre 2014 (archives).
Madeleine Bazin de Jessey, porte-parole de Sens Commun, le 15 novembre 2014 (archives). Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Ce soutien avait fait largement parler tout au long de la primaire de la droite et du centre. Sens commun, mouvement proche de la Manif pour tous, avait décidé de rallier François Fillon. Un choix gagnant alors que se profilent les élections législatives en juin prochain. Selon les informations du Figaro, Sens commun a déjà réussi à décrocher l'investiture dans cinq départements.

Une maigre récompense alors que ces départements sont à l'heure actuelle détenus par la gauche. Mais ce chiffre pourrait encore augmenter pour ce mouvement qui revendique 9.000 adhérents. Sens commun espère ainsi décrocher deux ou trois autres investitures de la part des Républicains. "On a que trois ans d'existence. Entre cinq et huit circonscriptions c'est donc le reflet de la maturité de notre mouvement", expliquent Christophe Billan, le président et Madeleine de Jessey, la fondatrice au quotidien national.

Surprise cependant, cette dernière ne fait pas partie des cinq élus alors que Paris ou encore le Var s'offrait à elle. La capitale a découragé les ambitions de Madeleine de Jessey alors que le département du sud de la France était incompatible avec sa vie de famille. "S'engager trop tôt, c'est risqué. Avant il faut une stabilité familiale (...) Si on veut un ancrage, on ne peut pas être parachuté", explique celle qui pourrait prétendre à un poste dans un cabinet ministériel avant de se concentrer sur les élections municipales en 2020.

À lire aussi
Des bulletins de vote dans une urne, au second tour des législatives le 18 juin 2017 Guyane
Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI

Selon les informations du Lab, les cinq candidats de Sens commun investis par Les Républicains sont : Anne Lorne dans la 1ère circonscription du Rhône, Sébastien Pilard dans la 2e de Loire-Atlantique, Hayette Hamidi dans la 2e de Seine-Saint-Denis, Charles d'Anjou dans la 10e circonscription de Seine-Maritime et Maxence Henry dans la 2e circonscription du Maine-et-Loire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 Les Républicains François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786804097
Législatives : Sens commun aurait au moins cinq investitures Les Républicains
Législatives : Sens commun aurait au moins cinq investitures Les Républicains
Le mouvement proche de la Manif pour tous espère même décrocher deux ou trois autres investitures en vue des élections législatives de juin prochain.
https://www.rtl.fr/actu/politique/legislatives-sens-commun-aurait-au-moins-cinq-investitures-les-republicains-7786804097
2017-01-18 21:28:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Y7RnmUAeKb9l2YFz5oeoDA/330v220-2/online/image/2014/1212/7775854387_madeleine-bazin-de-jessey.jpg