1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2017 : "Je soutiens mes camarades socialistes", assure Hidalgo sur RTL
2 min de lecture

Législatives 2017 : "Je soutiens mes camarades socialistes", assure Hidalgo sur RTL

INVITÉE RTL - La maire de Paris a lancé avec Martine Aubry et Christiane Taubira un mouvement qui reconnaît le besoin de l'évolution des partis et notamment du PS, mais refuse d'y voir un point commun avec l'idéologie Macron.

Anne Hidalgo au micro de RTL jeudi 11 mai 2017
Anne Hidalgo au micro de RTL jeudi 11 mai 2017
Crédit : Frédéric Bukajlo / SIPA
Législatives 2017 : "Je soutiens mes camarades socialistes", assure Hidalgo sur RTL
00:32
Anne Hidalgo était l'invitée de RTL Matin
12:25
Anne Hidalgo sur RTL : "'Dès Demain' n'a pas vocation" à recomposer le PS
12:29
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Anne Hidalgo ou Emmanuel Macron ? "Il faut s'émanciper des vieux carcans et des débats internes aux appareils politiques", déclare la maire de Paris dans une tribune parue dans Le Monde ce 11 mai. La petite phrase fait drôlement penser à la ligne défendue, un an plus tôt, au moment du lancement d'"En Marche !", par Emmanuel Macron. "Ce n'est pas du tout la même démarche. Il a, lui, lancé un mouvement qui devait le conduire - et ça l'a conduit - à la présidentielle. Ce mouvement-là n'a pas vocation à servir une élection ou une personne", nuance Anne Hidalgo. 

"Là où je partage le constat, bien sûr, d'Emmanuel Macron, c'est que les vieux partis avec leur logique parfois un peu sectaire, très centrée sur eux-même, ça, c'est fini en effet", estime la maire de Paris. "On est à la fin d'un cycle et ça fait longtemps qu'on aurait dû évoluer, poursuit-elle. (…) Jeter les partis à la poubelle c'est prendre un risque pour la démocratie. En revanche il faut absolument que les partis se renouvellent". Mais pour autant, Anne Hidalgo "travaille comme ça depuis des années", selon ses dires, sous-entendant qu'elle n'a pas attendu Emmanuel Macron pour entreprendre cette démarche. 

Un soutien indéfectible au PS

La maire de Paris semble vouloir se distinguer du pouvoir présidentiel en considérant que les problèmes se traitent sur les terrains locaux et hyperlocaux. "Je ne pense pas qu'on puisse inventer des solutions d'en-haut, je crois que les solutions s'inventent sur les territoires, dans les villes", justifie-t-elle.

Mais lorsqu'on lui rappelle la froideur de sa relation avec Emmanuel Macron, l'édile botte en touche. "Je suis très heureuse qu'Emmanuel Macron ait gagné. J'ai soutenu et j'ai fait une campagne (au second tour, ndlr)", revendique celle dont la ville a voté à 90% pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle face à Marine Le Pen. Malgré tout, pas question pour Anne Hidalgo d'envisager un avenir politique aux côtés d'Emmanuel Macron : "Je soutiens mes camarades socialistes dans cette campagne des législatives", confirme-t-elle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/