1 min de lecture Confidentiels politique

Présidentielle 2017 : Hidalgo déçue par le soutien de Delanoë à Macron

CONFIDENTIELS RTL - La maire de Paris ne digère pas le soutien de son prédécesseur au candidat du mouvement "En Marche !".

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Présidentielle 2017 : Hidalgo déçue par le soutien de Delanoë à Macron Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLNET | Durée : | Date :
La page de l'émission
Pauline De Saint-Rémy et Loïc Farge

Avec le soutien de Bertrand Delanoë, ancien maire PS de Paris, Emmanuel Macron a enregistré mercredi 8 mars un nouveau ralliement de poids, qui pourrait en annoncer d'autres. Un soutien que les proches de Benoît Hamon ont sévèrement accueilli. Aurélie Filippetti y a vu sur RTL une "trahison" du vote de la primaire. Une autre réaction virulente est venue de la maire de la capitale, Anne Hidalgo.

La scène s'est déroulée mercredi matin en salle de première commission à l'Hôtel de Ville de Paris, à 9 heures. C'est là qu'avait lieu une réunion à huis clos de l’exécutif local, comme avant chaque Conseil de Paris. Moins d'une heure, donc, après l’annonce à la radio par Bertrand Delanoë de son soutien à Emmanuel Macron. Comme à chaque fois, Anne Hidalgo - qui soutient officiellement Benoît Hamon - a commencé par un propos liminaire un petit peu général.

Un message aux élus parisiens ralliés à Macron

Aux dires de plusieurs participants, la maire de Paris n’a pas caché son mépris ou sa déception à l'égard de la décision de son prédécesseur. "Treize ans de mandature pour ça !", aurait même soupiré la patronne de l'Hôtel de Ville, reprochant en substance à Bertrand Delanoë de tourner le dos à l'alliance des gauches au Conseil de Paris. Au passage, elle a eu un petit mot pour tous ceux qui ont rejoint Emmanuel Macron : "Nous serons jugés en 2020 sur notre bilan et pas sur des tractations de couloirs", a-t-elle expliqué en substance.

À lire aussi
Le nouveau premier ministre, Édouard Philippe Législatives 2017
Législatives 2017 : le soutien hautement symbolique d'Édouard Philippe

Parmi les adjoints présents : Jean-Louis Missika, en charge de l’urbanisme, Julien Bargeton, en charge des finances, et Mao Peninou, un proche du patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, en charge de la propreté, tous ralliés à Emmanuel Macron. Certains, à en croire les témoins de la scène, regardaient leurs chaussures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Présidentielle 2017 Bertrand Delanoë
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787609186
Présidentielle 2017 : Hidalgo déçue par le soutien de Delanoë à Macron
Présidentielle 2017 : Hidalgo déçue par le soutien de Delanoë à Macron
CONFIDENTIELS RTL - La maire de Paris ne digère pas le soutien de son prédécesseur au candidat du mouvement "En Marche !".
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-hidalgo-decue-par-le-soutien-de-delanoe-a-macron-7787609186
2017-03-10 08:02:00
http://media.rtl.fr/cache/MPeJtjJBULRxlS5ZHiRMOw/330v220-2/online/image/2014/0405/7770960578_anne-hidalgo-et-bertrand-delanoe-le-5-avril-2014.jpg