1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Le retour de Nicolas Sarkozy, le contre-exemple Valéry Giscard d'Estaing

REPLAY - Deux ans après sa défaite à l'élection présidentielle face à François Hollande, Nicolas Sarkozy revient en politique. Retour avec Alain Duhamel sur les tentatives de come-back de Valéry Giscard d'Estaing.

Cover Générique Dans le Rétro de l'Actu Simon Buisson
>
Le retour de Nicolas Sarkozy, le contre-exemple Valéry Giscard d'Estaing Crédit Image : AFP / Christophe Ena | Crédit Média : Simon Buisson | Durée : | Date : La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson

"J'y peux rien. La France, pour moi, c'est comme une seconde nature". Le 21 septembre 2014, Nicolas Sarkozy annonce à la télévision sa candidature à la tête de l'UMP, bientôt rebaptisé Les Républicains. S'il ne le dit pas encore, il espère prendre sa revanche à l'élection présidentielle de 2017.

Le 10 mai 1981, François Mitterrand remporte l'élection présidentielle avec 51,76% des suffrages. Onze jours après, il entrera à l'Élysée. Le Président sortant, Valéry Giscard d'Estaing, salue une dernière fois les Français le 19 mai 1981, concluant son allocution par son fameux "au revoir".

>
Valéry Giscard d'Estaing : "Au revoir"

Un "au revoir" et non un adieu pour VGE. Celui qui n'a alors que 55 ans, espère alors très vite reconquérir le pouvoir. Sa démarche est originale : "Reconstruire, remonter l'échelle du pouvoir échelon après échelon : conseiller général, député, président de commission, président de l'UDF", explique Alain Duhamel, éditorialiste politique à RTL.

Mais Valéry Giscard d'Estaing doit renoncer à la présidentielle de 1988 au bénéfice de son ancien premier ministre, Raymond Barre. "Il n'est pas arrivé à reconstituer, entre 1982 et 1988, un véritable désir des Français de le voir revenir. Il n'avait pas d'appareil et les gens ne voulaient pas de revanche", analyse Alain Duhamel.
Et l'histoire se répète. En 1995, il est la victime collatérale de la guerre fratricide que se livrent Jacques Chirac et Édouard Balladur. Valéry Giscard d'Estaing ne reviendra jamais à l'Elysée par la grande porte, et restera jusqu'en 2004 président du conseil régional d'Auvergne.
(Mis en ondes par Grégory Caranoni)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Valéry Giscard d'Estaing
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779096441
Le retour de Nicolas Sarkozy, le contre-exemple Valéry Giscard d'Estaing
Le retour de Nicolas Sarkozy, le contre-exemple Valéry Giscard d'Estaing
REPLAY - Deux ans après sa défaite à l'élection présidentielle face à François Hollande, Nicolas Sarkozy revient en politique. Retour avec Alain Duhamel sur les tentatives de come-back de Valéry Giscard d'Estaing.
https://www.rtl.fr/actu/politique/le-retour-de-nicolas-sarkozy-le-contre-exemple-valery-giscard-d-estaing-7779096441
2015-07-25 08:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FTTFgcXPzOGcmWxHcLNJsQ/330v220-2/online/image/2015/0714/7779096636_valery-giscard-d-estaing-et-nicolas-sarkozy-le-6-juin-2014.jpg