1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le ministère des Affaires étrangères piraté, plus de 500.000 personnes concernées
2 min de lecture

Le ministère des Affaires étrangères piraté, plus de 500.000 personnes concernées

Les coordonnées de plus de 500.000 proches de voyageurs inscrits sur le fichier Ariane ont été piratées. Le Quai d'Orsay appelle à la vigilance.

Capture d'écran du site Ariane
Capture d'écran du site Ariane
Crédit : France Diplomatie
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Coup dur pour le Quai d'Orsay. Le ministère des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué ce jeudi 13 décembre qu'il avait fait l'objet d'un piratage informatique. Des informations personnelles enregistrées par des voyageurs lors de l'inscription sur la plateforme Ariane ont été dérobées. Ce service mis en place en 2010 par le ministère permet aux Français voyageant à l'étranger de s'inscrire en ligne pour recevoir les informations relatives à la sécurité dans les pays concernés. Ils peuvent aussi renseigner les coordonnées des personnes à prévenir en cas d'urgence. 

Le Quai d'Orsay a apporté plus de précisions sur l'ampleur de l'attaque dans l'après-midi. Sa portée est importante. Plus de 500.000 personnes sont concernées, 540.563 au total. Les autorités ont pris connaissance de l'intrusion le 5 décembre. Les données compromises sont les nom, prénom, numéro de téléphone et adresse email des personnes déclarées comme contact à prévenir en cas d'urgence par les personnes inscrites sur Ariane. Les données financières ou susceptibles de dévoiler les destinations des voyages déclarés dans Ariane ne sont pas impactées.

Attention aux faux mails et SMS

Toutes ces informations sont susceptibles d'être utilisées pour mener des opérations frauduleuses, comme des usurpations d'identité ou des campagnes de hameçonnage. Elles présentent d'autant plus d'intérêt pour les pirates qu'elles sont a priori à jour et qu'elles avaient vocation à servir. En revanche, le ministère assure qu'elles ne permettent pas de faire des connexions entre les inscrits sur Ariane et les contacts à prévenir. Le Quai d'Orsay appelle les personnes concernées à redoubler de vigilance face aux mails (Paypal, Ameli, Netflix, Chronopost, App Store, banque, etc.) et aux SMS qu'ils recevront dans les prochains mois.

Aucune attribution de l'attaque n'est effectuée à ce stade. Une plainte a été déposée auprès du procureur de la République et la Cnil a été saisie du dossier dans les 72 heures, conformément aux obligations du Règlement européen de protection des données personnelles (RGPD). Un audit va être effectué pour faire la lumière sur les circonstances du piratage. Les victimes du piratage - qui ont été déclarées comme contact à prévenir par un proche inscrit sur Ariane - ont été prévenues par email par le ministère. Le service Ariane reste en fonction. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/