1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les annonces de Ségolène Royal pour lutter contre la pollution
2 min de lecture

Les annonces de Ségolène Royal pour lutter contre la pollution

La circulation alternée ne pouvait, jusqu'à présent, être mise en place qu'une fois l'épisode de pollution constaté

Ségolène Royal le 26 juin 2015.
Ségolène Royal le 26 juin 2015.
Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Critiquée pour sa gestion des épisodes de pollution au printemps, Ségolène Royal a annoncé, ce mercredi 30 septembre, que la circulation alternée pourrait être instaurée dès l'annonce d'un pic et veut encourager les trajets domicile-travail à vélo avec une indemnité de 25 centimes par kilomètre

En revanche, aucune mesure sur l'écart entre le prix du gazole et de l'essence, cheval de bataille des défenseurs de l'environnement, n'a été annoncée, les décisions concernant la fiscalité écologique ayant été renvoyées au projet de loi de finances rectificative en fin d'année. Le bonus de 10.000 euros pour l'achat d'un véhicule en échange d'un vieux diesel est simplement maintenu. "Jusqu'à présent, la circulation alternée ne pouvait être décidée qu'une fois l'épisode de pollution constaté", a rappelé sur France 2 la ministre de l'Écologie, alors que le sujet de la pollution automobile est sur le devant de la scène avec l'affaire Volskwagen. 

"Désormais, les décisions pourront être prises dès qu'il y a l'alerte de pollution et plus seulement lorsqu'on constate la pollution", a ajouté Ségolène Royal, qui avait été accusée de tergiverser lors des pics de pollution de mars par la maire de Paris Anne Hidalgo et d'autres élus franciliens. Autre nouveauté, les élus locaux et les associations seront désormais consultés. "Il y aura un comité local qui rassemble des élus locaux, des associations, des citoyens qui seront associés à la décision", selon la ministre. Si la circulation alternée a fait couler beaucoup d'encre, elle n'a été mise en place que trois fois, en région parisienne, en près de 20 ans. Dans ce cas, l'autorisation de circuler est fondée sur la plaque d'immatriculation (paire ou impaire), indépendamment du niveau de pollution des véhicules. 

Des aides aux agriculteurs

Ségolène Royal a aussi annoncé que dix millions d'euros, puisés dans un fonds dédié à la transition énergétique, seront mobilisés pour aider les agriculteurs à investir dans du matériel et limiter les émissions de particules dues aux épandages, a annoncé mercredi Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie. Les contrôles des installations industrielles seront "renforcés", notamment dans les carrières, et des aides vont être mises en place par l'Ademe (agence de la maîtrise de l'énergie) pour remplacer les vieux appareils de chauffage, a  également indiqué la ministre lors d'un point presse. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/