1 min de lecture Économie

"L'entreprise souffre d'une paralysie administrative", explique Jean-François Durand

Les patrons sont appelés à manifester ce lundi 1er décembre pour lutter contre les contraintes administratives et le compte pénibilité.

>
"L'entreprise souffre d'une paralysie administrative", explique Jean-François Durand Crédit Image : Charline Buda / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Calvi-245x300
Yves Calvi et Claire Gaveau

Le patronat s'empare de la rue pour battre le pavé ce lundi 1er décembre. La CGPME, principal syndicat des patrons de PME, pointe du doigt les différentes mesures prises par trente ans de politique qui a bridé l'économie : "Les entreprises de toutes tailles ont progressivement été étouffées par une accumulation de charges, de contraintes, de taxes et de sanctions".

Jean-François Durand, PDG de Techmohygiène, est affilié au Medef et ne participera pas à cette mobilisation mais confirme cette idée de  "contraintes administratives" : "L'accumulation des textes de loi bride le travail aujourd'hui. Depuis trente ans on en a beaucoup mais ces cinq dernières années, nous sommes passés dans l'accumulation car tous les ans nous avons un ou deux textes de loi forts à appliquer". 

Je pense que 89% des Français comprennent à quoi sert l'entreprise et pourquoi il faut la mettre en avant aujourd'hui

Jean-François Durand
Partager la citation

Une forme de paperasse décriée par tous les chefs d'entreprise mais aussi par les salariés : "Je pense que 89% des Français comprennent à quoi sert l'entreprise et pourquoi il faut la mettre en avant aujourd'hui (...) Si certains souffre de phobie administrative, l'entreprise commence à souffrir d'une paralysie administrative". 

Pour lui, il faut alléger la contrainte administrative, simplifier, accélérer et donner plus de poids à ce que fait Thierry Mandon, secrétaire d'État à la réforme de l'État et à la simplification. Et malgré les déclarations faites cet été, Jean-François Durand attend maintenant des actions de la part de François Hollande et Manuel Valls : "Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Entreprises Compte pénibilité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants