1 min de lecture Journée des droits des femmes

Journée internationale des droits des femmes 2015 : "Le physique des femmes est plus important que celui des hommes", dit Sandrine Rousseau

INVITÉE RTL - Dans le milieu de la politique, les femmes doivent faire face certaines mentalités machistes. Sandrine Rousseau (EELV) explique que des "grosses colères" et des "humiliations" peuvent se produire.

Stéphane Carpentier L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier
>
"Le physique des femmes est plus important que celui des hommes", dit Sandrine Rousseau Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et Bernard Poirette

La Journée des Femmes a lieu ce dimanche 8 mars. Le milieu de la politique semble encore avoir des progrès à faire en matière d'égalité hommes – femmes. "Le physique des femmes a beaucoup plus d'importance que celui des hommes, en politique. On ne trouve pas beaucoup de femmes âgées, un peu rondes dans ce milieu", explique Sandrine Rousseau, vice-présidente du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. 

Des remarques machistes

Elle précise néanmoins que même si tous les hommes ne sont pas machos, souvent il arrive que "quand on descend d'une tribune après un discours, un homme passe sa main dans nos cheveux en nous disant 'c'était très bien'. Il arrive aussi que l'on fasse des remarques sur notre voix ou que l'on nous appelle juste par notre prénom", raconte-t-elle.

Il faut être la force tranquille. C'est comme ça que l'on s'imposera en politique

Sandrine Rousseau, vice-présidente du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais
Partager la citation

Sandrine Rousseau rappelle que les femmes ont dû attendre 1980 pour porter un pantalon à l'Assemblée nationale. Elle s'adresse aux jeunes aspirantes en politique : "À leurs débuts, elles subiront un effet fraîcheur. Tout le monde va leur dire qu'elles sont le renouveau de la politique. Mais, quand elles commenceront à prendre du pouvoir, elles vont commencer à avoir droit à des grosses colères et des humiliations". 

À lire aussi
Caroline de Haas, militante féministe aide les femmes victimes de violences féminisme
Caroline de Haas, une féministe à la personnalité clivante

La vice-présidente du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais conseille ainsi aux femmes de "rester elles-mêmes, de s'habiller comme elles veulent, de ne pas pleurer et d'être la force tranquille. C'est comme ça que l'on s'imposera en politique". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Journée des droits des femmes EELV Égalité hommes-femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776928503
Journée internationale des droits des femmes 2015 : "Le physique des femmes est plus important que celui des hommes", dit Sandrine Rousseau
Journée internationale des droits des femmes 2015 : "Le physique des femmes est plus important que celui des hommes", dit Sandrine Rousseau
INVITÉE RTL - Dans le milieu de la politique, les femmes doivent faire face certaines mentalités machistes. Sandrine Rousseau (EELV) explique que des "grosses colères" et des "humiliations" peuvent se produire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/journee-internationale-des-droits-des-femmes-2015-le-physique-des-femmes-est-plus-important-que-celui-des-hommes-dit-sandrine-rousseau-7776928503
2015-03-08 10:35:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2oNvf_8pZlWCehxp2Pr9iw/330v220-2/online/image/2015/0308/7776928545_sandrine-rousseau-vice-president-du-conseil-regional-du-nord-pas-de-calais.jpg