1 min de lecture La Table à Langé

Jean-François Copé rêvait d'être un artiste, raconte sa petite sœur

Isabelle, sœur du candidat à la primaire de la droite, se souvient d'un enfant qui aimait la musique et le spectacle.

Micro générique Switch 245x300 Le Mag Pol Vincent Parizot & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Isabelle Copé raconte l'enfance de son frère, Jean-François, qui rêvait d'être un artiste. Crédit Média : Isabelle Langé | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange et Clémence Bauduin

Son costard ne le laisse pas imaginer, mais Jean-François Copé, enfant, rêvait d'être un artiste. Celui-ci a pratiqué le piano mais surtout l'orgue électrique. Il consacre à la musique "une place essentielle" selon sa sœur, Isabelle, qui le raconte. "On faisait des spectacles. Très modestement, j'imitais Dalida avec une perruque, mais il y avait surtout Jean-François derrière (...). Il arrivait au bout de la pièce et faisait un Gigi l'Amoroso qui faisait rire tous les copains. C'était très sympa", se souvient-elle.
Jean-François Copé est l'aîné d'une fratrie de trois enfants, avec Jean-Fabrice et Isabelle. Cette dernière se réjouit d'"une proximité extraordinaire" entre eux. Le candidat à la primaire de la droite est particulièrement marqué, selon elle, par ses racines algériennes et roumaines. "Nos parents nous ont beaucoup parlé de leur enfance, de leur parcours, de leur amour pour la France, en rappelant comment c'était à Alger pour maman, et comment était la France sous l'occupation quand on était un petit enfin roumain avec un père médecin qui devait se cacher", raconte-t-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La Table à Langé Jean-François Copé Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants