2 min de lecture Politique

Hollande choisit Toubon comme Défenseur des droits et Hazan aux prisons

Le chef de l'État "envisage de nommer" l'ancien chiraquien Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits et Adeline Hazan, proche de Martine Aubry, comme contrôleur des prisons.

L'ancien ministre de la Culture, Jacques Toubon, à l'Élysée, le 3 septembre 2013 (Archives).
L'ancien ministre de la Culture, Jacques Toubon, à l'Élysée, le 3 septembre 2013 (Archives). Crédit : AFP / PATRICK KOVARIK
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jacques Toubon succéderait à Dominique Baudis, décédé le 10 avril dernier à l'âge de 66 ans, dans les dernières semaines de l'exercice de son mandat. Âgé de 72 ans, cet énarque et conseiller d'État s'était retiré de la vie politique en 2001.

Niçois d'origine, il fut un fidèle de Jacques Chirac, dont il a été notamment adjoint à la mairie de Paris. Député (RPR) de Paris de 1981 à 1993, il a été ministre de la Culture et de la Francophonie (1993-1995), puis ministre de la Justice (1995-1997), dans les gouvernements de Édouard Balladur et d'Alain Juppé.

Des nominations validées par les deux Chambres ?

Le chef de l'État a aussi proposé de nommer l'ancienne maire socialiste de Reims (2008-2014), Adeline Hazan, magistrate de formation, au poste de Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté. Cette proche de Martine Aubry a été battue aux municipales du mois de mars par l'UMP Arnaud Robinet. Elle fut aussi secrétaire générale du Syndicat de la magistrature, classé à gauche.

L'ancienne maire PS de Reims, Adeline Hazan, en janvier 2014 (Archives).
L'ancienne maire PS de Reims, Adeline Hazan, en janvier 2014 (Archives). Crédit : AFP / FRANCOIS NASCIMBENI

Elle succéderait à Jean-Marie Delarue, dont le mandat arrive à terme et n'est pas renouvelable. Le contrôleur des prisons est une autorité administrative indépendante créée en octobre 2007, qui a pour mission de s'assurer du respect des droits fondamentaux des détenus. Ses moyens viennent d'être renforcés par une loi adoptée définitivement le mois dernier.

L'Élysée a précisé ce mercredi 11 juin que ces deux propositions doivent désormais être validées par les "commissions compétentes" de l'Assemblée et du Sénat, notamment les commissions des lois. En vertu de la Constitution, ces nominations ne peuvent être infirmées que si une majorité des 3/5emes des commissions concernées s'y oppose.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique François Hollande Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772550539
Hollande choisit Toubon comme Défenseur des droits et Hazan aux prisons
Hollande choisit Toubon comme Défenseur des droits et Hazan aux prisons
Le chef de l'État "envisage de nommer" l'ancien chiraquien Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits et Adeline Hazan, proche de Martine Aubry, comme contrôleur des prisons.
https://www.rtl.fr/actu/politique/hollande-choisit-toubon-comme-defenseur-des-droits-et-hazan-aux-prisons-7772550539
2014-06-11 21:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tQlG3s-CIflHYUlyyaLiDg/330v220-2/online/image/2014/0611/7772550595_000-par7648012.jpg