1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hollande à Villiers-le-Bel : un parcours balisé pour renouer avec les fondamentaux de la campagne
2 min de lecture

Hollande à Villiers-le-Bel : un parcours balisé pour renouer avec les fondamentaux de la campagne

REPORTAGE - Sans sifflets ni huées, François Hollande a mis le cap sur la "nouvelle phase" de son quinquennat à la faveur d'un déplacement minutieusement préparé à Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise, mardi 6 mai.

François Hollande s'entretient avec un apprenti de l'Institut des métiers de l'artisanat à Villiers-le-Bel, mardi 6 mai 2014
François Hollande s'entretient avec un apprenti de l'Institut des métiers de l'artisanat à Villiers-le-Bel, mardi 6 mai 2014
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

L'an III de la présidence Hollande a commencé ce mardi 6 mai. Après une interview d'une heure sur BFM TV et RMC, le Président a mis le cap sur Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise, théâtre des émeutes urbaines en 2007, pour rencontrer de jeunes apprentis à l'Institut des métiers de l'artisanat. 

François Hollande s'est montré pugnace, assurant qu'il fallait aller "toujours plus loin, toujours plus vite dans les réformes, malgré les doutes". Il a surtout cherché à renouer le lien distendu avec le peuple qui l'a élu en 2012. 

La rédaction vous recommande

Contrairement à Carmaux, où il a essuyé des huées sur les terres de Jean Jaurès il y a quelques semaines, cette-fois, le parcours était soigneusement balisé. Itinéraire fléché, tournée des ateliers de carrosserie ou de mécanique, le Président a volontiers donné de la voix, encourageant les apprentis qu'il croisait sur son chemin, les confortant dans "leur bon choix".

La rédaction vous recommande

La "guimauve" s'est raffermie

Juste avant le stand coiffure, François Hollande a fait une halte forcée à l'atelier confiserie, où l'attendaient sur les stands du nougat de Montélimar et de la guimauve aux coquelicots. "Alors, la guimauve, je vais en profiter parce qu'on mange de moins en moins de guimauve, et il faut promouvoir le produit", glisse le chef de l'État. Petits sourires dans l'entourage du Président. "Elle est devenue dure, la guimauve", plaisante l'un de ses amis, qui se souvient de son surnom pendant la primaire socialiste. 

À écouter aussi

Raffermi, mais surtout plus visible, François Hollande veut renouer le contact avec les Français. Objectif : surtout ne pas se raréfier et laisser tout le terrain à son Premier ministre Manuel Valls. Dans cette optique, Villiers-le-Bel constituait un déplacement de choix, à forte portée symbolique. Emploi, banlieue, jeunesse : le Président a pu renouer avec les fondamentaux de sa campagne présidentielle. Tout ça, sans trop se risquer.

À écouter

Hollande à Villiers-le-Bel : un parcours balisé pour renouer avec les fondamentaux de la campagne présidentielle
01:38
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/