1 min de lecture Social

Grève SNCF : Valérie Pécresse exige sur RTL "un service minimum"

INVITÉE RTL - La présidente de la région Ile-de-France estime que si ce service minimum n'est pas assuré, la SNCF devra rembourser "tous les voyageurs".

Micro RTL générique L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Valérie Pécresse est l'invitée de RTL Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Léa Stassinet

"Je suis très préoccupée par ce préavis de grève". Invitée sur RTL ce vendredi 16 mars, Valérie Pécresse est revenue avec inquiétude sur la grève annoncée à la SNCF à compter du 3 avril prochain. "Le service minimum doit être respecté", a affirmé la présidente de la région Ile-de-France. 

Concrètement, Valérie Pécresse demande à ce qu'"un train sur trois circule" les jours de grève, "y compris en heures de pointe", a-t-elle ajouté. "C'est la loi et si elle n'est pas respectée, la SNCF devra rembourser tous les voyageurs", a martelé la présidente de la région francilienne. 

Celle qui estime que la réforme de la SNCF est "indispensable" et doit se faire rapidement a dévoilé deux pistes pour permettre aux franciliens d'aller travailler même lorsque leurs trains ne circulent pas. "La région mettra sur son site 600 lieux de télétravail", a assuré Valérie Pécresse

L'accent mis sur le covoiturage

Autre mesure envisagée pour venir en aide aux usagers : le covoiturage. "Les débuts sont trop timides", a-t-elle d'abord regretté avant de détailler le dispositif mis en place les jours de grève : "Le covoiturage sera gratuit à partir du 22 mars". Comment cela se traduira concrètement ? "Les chauffeurs s'inscrivent sur l'une des 8 plateformes partenaires (visibles sur le site vianavigo.com, ndlr) et seront remboursés sur la base de 10 centimes par kilomètre", a-t-elle expliqué. Pour les passagers, le voyage sera gratuit. 

Mais pour que l'offre corresponde à la demande, Valérie Pécresse insiste : "Il nous faut des chauffeurs. Je lance un appel à la solidarité citoyenne". 

Ne pas laisser les voyageurs "dans la galère"

À lire aussi
Marseille (illustration) social
Les infos de 7h - Marseille : 135e jour de grève pour des femmes de chambre d'un hôtel haut de gamme

Valérie Pécresse a en tout cas demandé à la SNCF de mettre en place "une information de qualité" à destination des voyageurs en période de grève, pour ne pas laisser ces derniers "dans la galère". La grève envisagée par l'intersyndicale CGT-Unsa-Sud-CFDT de la SNCF s'étalera sur 36 jours à compter du 3 avril, sur un rythme de "deux jours sur cinq", ont annoncé les syndicats jeudi 15 mars.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Valérie Pécresse Grève SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792647570
Grève SNCF : Valérie Pécresse exige sur RTL "un service minimum"
Grève SNCF : Valérie Pécresse exige sur RTL "un service minimum"
INVITÉE RTL - La présidente de la région Ile-de-France estime que si ce service minimum n'est pas assuré, la SNCF devra rembourser "tous les voyageurs".
https://www.rtl.fr/actu/politique/greve-sncf-valerie-pecresse-exige-sur-rtl-un-service-minimum-7792647570
2018-03-16 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mUfLN6Cs-7pIUqi5jtB6lQ/330v220-2/online/image/2018/0316/7792647732_valerie-pecresse-invitee-de-rtl-le-16-mars-2018.jpg