1 min de lecture Environnement

Glyphosate : l'Assemblée nationale rejette à nouveau son interdiction dans la loi

Comme en mai dernier, les députés ont refusé d'inscrire l'interdiction de l'herbicide controversé d'ici trois ans. De nouveau, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, s'est opposé aux amendements.

Une photo de Roundup, l'herbicide de Monsanto contenant du glyphosate, dans un commerce en 2018
Une photo de Roundup, l'herbicide de Monsanto contenant du glyphosate, dans un commerce en 2018 Crédit : JOSH EDELSON / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Le glyphosate a provoqué de vifs débats sur les bancs de l'Assemblée nationale, mais une nouvelle fois les députés ont décidé de ne pas inscrire l'interdiction de l'herbicide controversé dans la loi d'ici trois ans, dans la nuit du 14 au 15 septembre.

Au terme d'un long débat en nouvelle lecture du projet de Loi agriculture et alimentation, les députés ont rejeté au petit matin l'ensemble des amendements visant à graver dans le texte l'engagement présidentiel d'interdire la substance, "au plus tard dans trois ans".

Le scrutin le plus serré a porté sur un amendement du "marcheur" François-Michel Lambert, rejeté par 42 voix contre 35, les autres amendements, défendus notamment par l'ex-ministre de l'Écologie Delphine Batho ou les Insoumis étant rejetés plus largement. Tous ces amendements avaient le soutien de l'ensemble de la gauche, réclamant un "signal fort" sur ce sujet.

À lire aussi
À 89 ans, Germaine Schell se bat contre un projet de rocade autoroutière à à Kolbsheim près de Strasbourg. société
Germaine Schell, la zadiste de 89 ans qui s’oppose à Vinci

Stéphane Travert met en avant la "task force"

En mai, lors de la première lecture du texte, des députés, y compris certains "marcheurs", avaient déjà plaidé en vain pour sanctuariser dans la loi l'engagement présidentiel. Ils avaient eu le soutien de Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition écologique.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert s'est opposé aux amendements mettant en avant la "méthode" du gouvernement : "task force", mobilisation de la recherche pour développer des solutions agronomiques, mission parlementaire... "La position de la France est désormais connue", et "nous souhaitons être au rendez-vous dans les trois ans" pour "répondre à l'objectif présidentiel, mais surtout à la demande de la population", a-t-il affirmé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Agriculture Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794797611
Glyphosate : l'Assemblée nationale rejette à nouveau son interdiction dans la loi
Glyphosate : l'Assemblée nationale rejette à nouveau son interdiction dans la loi
Comme en mai dernier, les députés ont refusé d'inscrire l'interdiction de l'herbicide controversé d'ici trois ans. De nouveau, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, s'est opposé aux amendements.
https://www.rtl.fr/actu/politique/glyphosate-l-assemblee-nationale-rejette-a-nouveau-son-interdiction-dans-la-loi-7794797611
2018-09-15 11:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IA3o60pmPPh6ofy-2LDuGQ/330v220-2/online/image/2018/0811/7794399134_une-photo-de-roundup-l-herbicide-de-monsanto-contenant-du-glyphosate-dans-un-commerce-en-2018.jpg