1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Gaz de schiste : Ségolène Royal y est opposée "en l'état actuel des technologies"
1 min de lecture

Gaz de schiste : Ségolène Royal y est opposée "en l'état actuel des technologies"

INVITÉE RTL - La nouvelle ministre de l'Écologie a laissé la porte ouverte aux nouvelles recherches sur l'exploitation du gaz de schiste, dimanche 6 avril.

Ségolène Royal, le 6 avril 2014 lors du Grand Jruy RTL
Ségolène Royal, le 6 avril 2014 lors du Grand Jruy RTL
Crédit : RTL
Etienne Baldit
Etienne Baldit

Ségolène Royal est opposée à l'exploitation du gaz de schiste "en l'état actuel des technologies, car elles sont dangereuses". Invitée du Grand Jury RTL, dimanche 6 avril, la ministre de l'Écologie n'a toutefois pas fermé la porte aux innovations technologiques à venir en la matière.

"On ne doit jamais fermer des perspectives de recherches", a-t-elle expliqué. "Mais c'est une énergie fossile, et cela ne correspond pas au modèle de civilisation que nous voulons atteindre, qui est la diminution de la part des énergies fossiles" dans la production globale d'énergie en France.

"Si une énergie fossile bon marché émerge, c'est le gaspillage énergétique", a-t-elle encore assuré, tout en soulignant le problème posé par la "concurrence internationale" incarnée par les pays qui explorent et exploitent le gaz de schiste, comme les États-Unis.

Arnaud Montebourg, notamment, est favorable à l'exploration et à l'exploitation du gaz de schiste. Laurent Fabius, lui, est ouverts à la recherche d'alternatives à la technique de la fracturation hydraulique.

À regarder

Le Grand Jury du 06 avril 2014 - Ségolène Royal - 1e partie
29:33
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/