2 min de lecture Politique

François Rebsamen : Valls est "plus cash" qu'Ayrault

Le ministre du Travail a estimé que le nouveau Premier ministre Manuel Valls était "plus cash" que son prédécesseur Jean-Marc Ayrault.

Le ministre du Travail François Rebsamen, ici à Paris le 7 avril 2014, veut moins de 3 millions de chômeurs en 2017. (archives)
Le ministre du Travail François Rebsamen, ici à Paris le 7 avril 2014, veut moins de 3 millions de chômeurs en 2017. (archives) Crédit : AFP / PATRICK KOVARIK
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"La ligne politique est définie par le président de la République. Mais Manuel Valls, ce n'est pas Jean-Marc Ayrault. Il a sa manière à lui de dire les choses, il est plus cash, je crois, peut être plus direct, une personnalité différente. Comme le dit le président, il faut faire du Valls", a déclaré François Rebsamen. Le nouveau ministre du Travail était interrogé dans "Le supplément politique" sur Canal+ pour savoir s'il y avait un changement de politique avec l'arrivée de Manuel Valls à Matignon. "En tout cas, il y a un changement d'explication", a-t-il estimé. 

Interrogé sur la fronde de certains députés PS contre le plan d'économies de 50 milliards d'euros voulu par l'exécutif, François Rebsamen a souligné qu'ils ont été "élus sur cette ligne politique". "C'est une ligne politique qu'ils connaissaient, ils savaient très bien que nous devrions rétablir les finances du pays, que la dette avait explosé, que le déficit avait atteint un niveau insupportable. Alors, s'ils pensaient que c'était facile, il ne fallait pas se revendiquer du parti socialiste et du président de la République", a-t-il martelé.

Hollande aurait du faire de la "pédagogie"

Proche de François Hollande, François Rebsamen espère toutefois que le gouvernement "va arriver à les convaincre que la ligne politique suivie est celle qui va permettre de relancer la croissance". Le nouveau ministre n'en a pas moins regretté que le chef de l'Etat n'ait pas fait après son élection "cette pédagogie" sur le fait que la droite a, selon lui, "enfoncé le pays dans la récession".

"Cela n'a pas été assez dit (...) Pendant deux ans, j'ai dit 'nous devons raconter aux gens l'histoire de ce pays, le président de la République doit le faire...' J'ai regretté qu'il ne l'ai pas fait plus directement aux Français. Si on ne leur explique pas les choses, si on ne leur dit pas où on va, il y a cette incompréhension, y compris parmi les parlementaires. Il faut reprendre le fil de cette histoire", a insisté François Rebsamen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique François Rebsamen Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants