1 min de lecture Info

Famille : Laurence Rossignol veut avancer sur "les sujets importants" malgré la PMA

La nouvelle secrétaire d'État chargée de la Famille refuse que des "sujets importants" ayant trait à la famille soient occultés par la question très controversée de la Procréation médicalement assistée (PMA).

La secrétaire d'État à la Famille, Laurence Rossignol, en août 2010 à La Rochelle (photo d'Archives).
La secrétaire d'État à la Famille, Laurence Rossignol, en août 2010 à La Rochelle (photo d'Archives). Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"On ne peut pas mettre de côté des sujets importants parce qu'un autre sujet mange tout l'espace. Il faut remettre les choses dans l'ordre", a déclaré ce jeudi 24 avril la secrétaire d'État à la Famille, Laurence Rossignol sur France Inter.

Elle a rappelé qu'elle avait "sur (son) bureau quatre rapports extrêmement importants" notamment sur l'adoption et l'accès aux origines. Autant de rapports que le précédent gouvernement avait renoncé à publier après le tumulte déclenché par la loi sur l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels, mais que leurs auteurs ont finalement dévoilés récemment.

"Parler avec tout le monde"

"Tous ces sujets, on ne peut pas en discuter car le débat est surplombé par les questions de procréation médicalement assistée et derrière, pour certains, de gestation pour autrui, c'est-à-dire de mère porteuse", a déploré la secrétaire d'État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l'Autonomie.

Réclamant "du temps" pour y travailler, elle a confirmé vouloir, à cette fin, "parler avec tout le monde". Ce mercredi, son cabinet a indiqué que la secrétaire d'État Rossignol allait recevoir le 28 avril les représentants de La Manif Pour Tous et de l'Avenir pour Tous. "Rencontrer La Manif ne veut pas dire me soumettre à leur point de vue", a-t-elle néanmoins souligné.

"Là où on pourra trouver des points d'accord et bien tant mieux. (...) Et là où on ne les trouvera pas, la détermination de la majorité de gauche restera entière. Mais ce ne sont pas eux qui vont faire la politique du gouvernement en matière de famille" a-t-elle lancé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Politique Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants