2 min de lecture Élections européennes

Élections européennes 2014: le PCF dénonce des "dysfonctionnement majeurs"

Le communistes attribuent le retard dans l'envoi de la propagande électorale des élections européennes au gouvernement.

Le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent le 25 septembre 2013.
Le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent le 25 septembre 2013. Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le pouvoir "craint la participation démocratique et la condamnation de sa politique", selon le Parti communiste français (PCF), qui dénonce les "dysfonctionnements majeurs" dans l'envoi des professions de foi des candidats aux électeurs.

"Nombre de dysfonctionnements majeurs dans la communication aux électrices et électeurs des professions de foi et des bulletins de vote sont constatés partout en France. Ainsi, les services du préfet de Seine-Saint-Denis avouent le chiffre énorme de 10% d'erreur lors de la mise sous pli. Des centaines de milliers de citoyens n'ont toujours rien reçu à trois jours du scrutin ou ont reçu des enveloppes incomplètes. Ce qui met en danger la sincérité du scrutin et renvoie ce manquement voire le mécontentement sur les maires", écrit le PCF dans un communiqué publié ce vendredi 23 mai.

Les professions de foi des candidats aux élections européennes ne sont pas encore toutes arrivées dans les boîtes aux lettres, des "contraintes d'organisation" affectant un des prestataires, indiquait le ministère de l'Intérieur, confirmant une information de France Info.

Le gouvernement "en incapacité de remplir ses missions"

"Certes une part de ces dysfonctionnements tient aux conséquences des réductions drastiques des dépenses publiques qui mettent l'Etat, pour la première fois depuis la Libération du pays, en incapacité de remplir ses missions régaliennes les plus élémentaires, mais tout ne vient pas des politiques d'austérité. En effet, Manuel Valls lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, préconisait déjà de renoncer à l'envoi par courrier des circulaires et bulletins de vote au profit d'une mise en ligne sur Internet, assimilant la démocratie et son expression à un coût", poursuit le PCF.

À lire aussi
Un électeur en train de voter (illustration) vote
Élections européennes : pourquoi y a-t-il eu autant de listes ?

"En fait, ce gouvernement craint la participation démocratique et la condamnation de sa politique d'austérité en France et de la soumission de François Hollande au traité budgétaire négocié par M. Sarkozy et Mme Merkel. Ainsi les chaînes publiques de France télévisions ne retransmettent pas l'éclairant débat européen des candidats à la Commission Européenne, pourtant mis à sa disposition gracieusement. C'est à croire qu'il mise sur l'abstention pour minimiser la portée du résultat du scrutin et culpabiliser les citoyens pour avoir les mains libres. Mais qui en profite ? La droite et l'extrême droite la plus réactionnaire!", s'indigne le PCF, qui demande au gouvernement de "mettre en œuvre toutes les mesures d'urgence" pour remédier au problème de propagande.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Politique Parti communiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants