1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Espionnage américain : l'ambassadeur de France aux États-Unis relativise l'affaire
1 min de lecture

Espionnage américain : l'ambassadeur de France aux États-Unis relativise l'affaire

"Tout diplomate vit avec la certitude que ses communications sont écoutées et pas par un seul pays", a-t-il écrit sur Twitter.

Gérard Araud, l'ambassadeur de France aux États-Unis (illustration)
Gérard Araud, l'ambassadeur de France aux États-Unis (illustration)
Crédit : JIM WATSON / AFP
Espionnage américain : l'ambassadeur de France aux États-Unis relativise l'affaire
01:01
Valentin Chatelier

"Ma façon de travailler peut être dangereuse", avait confié Gérard Araud a une journaliste américaine. Cette phrase est plus que jamais d'actualité, alors que l'ambassadeur de France aux États-Unis vient d'exprimer son ressenti sur les révélations de WikiLeaks, suivant une ligne qui ne s'inscrit pas totalement dans la réaction diplomatique de la France. Mardi 23 juin, Gérard Araud a déclaré sur Twitter que "tout diplomate vit avec la certitude que ses communications sont écoutées et pas par un seul pays. Monde réel".

Un message qui semble relativiser l'affaire rapidement suivi par un tweet tout aussi pragmatique dans lequel il affirme que "tout dirigeant d'entreprise, tout diplomate, tout leader sait qu'il est écouté s'il n'utilise pas une communication protégée".

Connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, le diplomate, utilisateur très actif sur le réseau social à 140 caractères avec plus de 10.000 tweets, n'a pas tardé à être repris de volée au plus haut sommet de l'État français. Arrivé dans la nuit de mercredi à jeudi 25 juin à New York, le ministre de l'Économie Emmanuel Macron a condamné la sortie de l'ambassadeur, estimant qu'il revient désormais "à Laurent Fabius de tirer toutes les conclusions des actions ou réactions de ses ambassadeurs".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/