1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : une confédération créée pour rassembler LaREM, le MoDem et Horizons
1 min de lecture

Législatives 2022 : une confédération créée pour rassembler LaREM, le MoDem et Horizons

La majorité va s'organiser pour ces législatives en une confédération de partis pro-Macron autour de ces trois groupes à l'Assemblée. Ils partiront sous une bannière commune pour les scrutins des 12 et 19 juin.

Edouard Philippe, Richard Ferrand, François Bayrou et Stanislas Guerini
Edouard Philippe, Richard Ferrand, François Bayrou et Stanislas Guerini
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL
Les dernières infos de la campagne
  • Le conseil national du Parti socialiste se réunit ce jeudi en fin de journée à Ivry-sur-Seine pour entériner l'accord conclu avec LFI en vue des législatives.
  • François Hollande a "récusé" mercredi l'accord passé entre le PS et la France insoumise. Son ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve a quant à lui annoncé son départ du parti dans la foulée.
  • Le gouvernement de Jean Castex continuera de travailler jusqu'au 13 mai, car le chef de l'État s'est accordé quelques jours supplémentaires pour trouver un nouveau locataire pour Matignon, a annoncé Gabriel Attal.
  • La majorité présidentielle annonce la création de la confédération "Ensemble", avec notamment LaREM qui sera renommé Renaissance, le MoDem et Horizons.
Filtrer et afficher les actualités :

renaissance sort une première vague de candidats

187 candidats dont 94 femmes et 93 hommes, avec une moyenne d'âge de 49 ans, ont été investis par Renaissance. On retrouve Manuel Valls (Français de l'étranger), Elisabeth Borne (Calvados), Jean-Michel Blanquer (Loiret) et Gabriel Attal (Hauts-de-Seine). Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a été investi dans le Nord et le néo-rallié de Eric Woerth se présentera dans l'Oise.

anne hidalgo Sort de son silence

A quelques heures du Conseil national du PS, qui doit se prononcer en faveur de l'accord bouclé hier entre les socialistes et LFI. Anne Hidalgo est sortie de son silence en critiquant l'accord LFI-PS mais "ne souhaite pas l'empêcher".


"Il ne porte pas les garanties nécessaires sur des sujets aussi essentiels que l’Otan, l’Europe de la défense, la laïcité et les valeurs universelles", et "ne se fait pas dans le respect des personnes, ni dans le respect des élus implantés", déclare la maire de Paris. Mais face à "l’urgence démocratique, sociale et écologique", "je ne souhaite pas empêcher un accord électoral qui vise à combattre la régression écologique et sociale", ajoute-t-elle.

LaREM rebaptisée en renaissance

Le directeur délégué de La République En Marche a indiqué qu'une refondation du parti présidentiel était entamé. A commencer par le changement de nom du parti : Renaissance.

Larem, modem et horizons regroupés dans une confédération

La majorité présidentielle annonce la création de la confédération "Ensemble", avec notamment LaREM, le MoDem et Horizons.

Allié de la majorité présidentielle, Horizons, le parti d'Edouard Philippe, a obtenu 58 candidats pour les législatives de juin alors que le MoDem de François Bayrou en aura entre 101 et 110

Sur les 577 sièges à pourvoir à l'Assemblée nationale, LaREM va pour sa part présenter autour de 400 candidats. "Il y aura quelques rares gels" de circonscriptions, dans lesquelles il n'y aura aucun candidat de la majorité présidentielle, a indiqué une source interne. 

LREM devrait présenter autour de 400 candidats en vue des législatives

Sur les 577 sièges à pourvoir à l'Assemblée nationale, LREM devrait pour sa part présenter autour de 400 candidats, à l'issue d'un bureau exécutif à la mi-journée.

fin du live

C'est la fin de ce live. Merci de l'avoir suivi. 

fabien roussel tacle le nom "renaissance" qui remplace lrem

Le candidat communiste à l'élection présidentielle s'est amusé du nouveau nom du parti d'Emmanuel Macron, La République en Marche, devenu "Renaissance".

Le maire PS d'Alfortville "appelle Stéphane Le Foll et Carole Delga à la raison"

À l'entrée du Conseil national du PS, Luc Carvounas, maire PS d'Alfortville a appelé "Stéphane Le Foll et Carole Delga à la raison" alors qu'ils ont largement dénoncé l'accord PS-LFI en vue des législatives.

charles consigny candidat lr

L'avocat Charles Consigny a été investi candidat LR dans la 4e circonscription des Yvelines. "Il y a besoin de pluralisme à l'Assemblée", a-t-il affirmé. "Nous devons aider Emmanuel Macron à faire un quinquennat qui fonctionne pour le pays en le poussant à aller dans le sens des idées de la droite" poursuit-il.

renaissance sort une première vague de candidats

187 candidats dont 94 femmes et 93 hommes, avec une moyenne d'âge de 49 ans, ont été investis par Renaissance. On retrouve Manuel Valls (Français de l'étranger), Elisabeth Borne (Calvados), Jean-Michel Blanquer (Loiret) et Gabriel Attal (Hauts-de-Seine). Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a été investi dans le Nord et le néo-rallié de Eric Woerth se présentera dans l'Oise.

Christelle morançais est "libre"

La présidente LR du conseil régional des Pays de la Loire Christelle Morançais réagit aux rumeurs par un communiqué publié sur Twitter. "On me prête des stratégies, des ambitions. On me prête même des visites secrètes à l'Elysée. Tout ça me met profondément mal à l'aise", écrit-elle. "Je n'ai besoin d'aucune place, d'aucun poste, d'aucun titre", "j'ai déjà tout ce qu'il me faut, et plus encore : mon mandat de présidente de région", continue la responsable, qui assure être "libre".

LE COnseil national du ps a commencé

Les cadres du PS vont devoir se prononcer pour l'accord avec la France insoumise. Le parti est coupé entre les partisans d'Olivier Faure ,qui y voit une chance pour maintenir un groupe à l'Assemblée nationale et d'autres élus qui regrettent cet accord.

philippe poutou pose ses conditions

Dans un communiqué sur Facebook, Philippe Poutou espère que, malgré l'accord conclu avec le PS, la Nouvelle Union Populaire sera "radicale". Le leader de Nouveau parti anticapitaliste estime que "ça serait tellement mieux si c’était moins rose".

jean-luc mélenchon, 2ème personnalité politique préférée des français

 L'Insoumis Jean-Luc Mélenchon se hisse au second rang des personnalités préférées des Français derrière Edouard Philippe, indique Elabe réalisé du 3 au 4 mai pour Les Echos et Radio Classique. La cote de confiance d'Emmanuel Macron a reculé de quatre points en un mois.

françois hollande sera présent lors de l'investiture d'Emmanuel MAcron

François Hollande sera présent à la cérémonie d'investiture d'Emmanuel Macron, ce samedi 7 mai, aux côtés de Nicolas Sarkozy, Edouard Philippe, Christophe Castaner, qui seront également présents.

la