2 min de lecture Marine Le Pen

Emprunt russe du FN : un intermédiaire proche d'un député FN payé 140.000 euros

Une structure proche d'un eurodéputé FN intermédiaire dans le prêt russe du parti d'extrême droite a été payée 140.000 euros.

Marine Le Pen, le 24 octobre 2014, à Calais. (archives)
Marine Le Pen, le 24 octobre 2014, à Calais. (archives) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jean-Luc Schaffhauser, eurodéputé FN, a affirmé à l'AFP qu'une "structure proche de (lui)" a touché "140.000 euros" pour son travail d'intermédiaire dans l'obtention par le FN d'un prêt auprès d'une banque russe, confirmant partiellement une information du Canard enchaîné.

D'après l'hebdomadaire, Schaffhauser a admis "avoir touché environ 100.000 euros, une 'rémunération liée au travail qui a été fait'".

"La somme exacte est de 140.000 euros", a précisé à l'AFP cet élu. "Ce n'est pas moi qui (les) ai touchés, c'est une structure proche de moi, de consultation car j'ai commencé mon travail" sur ce prêt "en tant que consultant", avant qu'il ne soit élu eurodéputé. Schaffhauser n'a pas voulu donner le nom de la structure, recommandant à l'AFP de "faire (ses) enquêtes".

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez carburants
Mélenchon, Le Pen, Wauquiez... Qui pense quoi des "gilets jaunes" ?

Via une société du Luxembourg

Sa rémunération a été versée "via une société du Luxembourg, en accord avec le Front", a-t-il ajouté. Qui l'a rémunéré pour ce rôle d'intermédiaire ? "C'est indirectement la banque", la First Czech Russian Bank (FCRB), auprès de laquelle le FN a contracté fin septembre son emprunt de 9 millions d'euros, explique-t-il.

Celle-ci "avait un travail nettement moindre à faire" pour monter ce prêt car Schaffhauser avait déjà entrepris des démarches dans d'autres pays. "La négociation s'est poursuivie pendant un an. D'abord on a été à Genève, on a même monté une structure pour ça, une grande fondation qui pouvait soutenir les différents mouvements pour l'Europe unie. Ensuite nous avons essayés avec Abu Dhabi, nous étions sur le point de signer, et le jour où nous allions signer, pour un prêt à un taux nettement plus intéressant, tout a été stoppé (...). En troisième lieu je me suis retourné vers des amis russes", raconte-t-il.

Des contacts avec les Emirats

"Il y a eu des frais de voyage, des frais d'avocat", explicite l'élu aux positions pro-russes. "Il y a un an, j'étais ni parlementaire ni quoi que ce soit, il était tout à fait normal que je sois rémunéré, je m'étais entendu avec la présidente (...). Il fallait un défraiement", a assuré l'eurodéputé.

Les dirigeants de la FCRB seraient-ils proche du maître du Kremlin Vladimir Poutine ? "C'est une absurdité (...). Dans le système russe, vous pouvez dire ça de n'importe qui. C'est une banque qui a les critères d'une banque".

Alors que le Canard avance que "selon certaines sources", la rémunération de Schaffhauser "avoisinerait 450.000 euros", l'eurodéputé a déclaré que ce chiffre était "faux".

Lire la suite
Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775579445
Emprunt russe du FN : un intermédiaire proche d'un député FN payé 140.000 euros
Emprunt russe du FN : un intermédiaire proche d'un député FN payé 140.000 euros
Une structure proche d'un eurodéputé FN intermédiaire dans le prêt russe du parti d'extrême droite a été payée 140.000 euros.
https://www.rtl.fr/actu/politique/emprunt-russe-du-fn-un-intermediaire-proche-d-un-depute-fn-paye-140-000-euros-7775579445
2014-11-25 21:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F8Tl3HubLXajtpo-kF-ffA/330v220-2/online/image/2014/1029/7775082453_marine-le-pen-le-24-octobre-2014-a-calais-archives.jpg