1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections régionales : quelle stratégie les Verts adopteront-ils ?
1 min de lecture

Élections régionales : quelle stratégie les Verts adopteront-ils ?

REPLAY - Le parti Europe Écologie Les Verts fait sa rentrée politique en ordre dispersé à l'approche des élections régionales.

Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale du parti écologiste
Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale du parti écologiste
Les Verts font leur rentrée politique en ordre dispersé à l'approche des régionales
01:27
Julien Quelen
Julien Quelen

Alors qu'Europe Écologie Les Verts tient ses journées d'été jusqu'à samedi, le parti écologiste semble divisé à l'approche des élections régionales pour lesquelles la stratégie à adopter se trouve au centre des tensions. Alors que des alliances avec la gauche sont d'ores et déjà scellées, des inquiétudes grandissent au sein du parti à l'image de celle exprimée par le député de Paris Denis Baupin. 

"Je pense que c'est suicidaire pour le parti écologiste. Il faut y aller avec nos propres idées, cela va entraîner de véritables tensions au sein du parti voire des déperditions parce qu'il y a un véritable risque qu'à un moment ou un autre on ne puisse plus travailler ensemble", déclare-t-il ainsi au micro de RTL

Pas de liste PS-EELV dans le Nord-Pas-de-Calais - Picardie

Pour le député, la situation la plus irresponsable serait de risquer la division là où le Front national peut l'emporter, comme en région PACA et dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Dans le Nord, la chef de file des écologistes Sandrine Rousseau, jointe par RTL, campe d'ailleurs sur ses positions. "Il n'y aura pas d'alliance uniquement avec le Parti socialiste dans cette région. Il n'y aura pas de liste PS-EELV. Je n'ai pas peur du Front national. Je prends l'engagement vis-à-vis des électeurs de cette région à ne pas permettre qu'à la fin Marine Le Pen l'emporte". 

Plusieurs cadres du parti font donc part de leur inquiétude quant au grand écart du parti. Passé les élections régionales, la secrétaire nationale du parti Emmanuelle Cosse aura probablement du mal à garder les pro-Hollande et les anti-PS dans la même famille. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/