3 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 en Rhône-Alpes Auvergne : Laurent Wauquiez centre sa campagne sur le rassemblement

DÉCRYPTAGE - Le numéro trois des Républicains profite d'un contexte de tensions pour le Parti socialiste qui subit des guerres en interne dans la région Rhône-Alpes Auvergne.

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez seront présents à un meeting Les Républicains, ce samedi 3 octobre, à Saint-Étienne. L'enjeu est de taille pour le président des Républicains et le secrétaire général : le parti est en perte de vitesse dans le département avec 3.000 adhérents en 2012 et "700 adhérents qui ont rendu leur carte deux ans plus tard", rapporte France Bleu.

Laurent Wauquiez est le candidat, tête de liste des Républicains, dans la région Rhône-Alpes Auvergne. Selon un sondage Ifop-Fiducial, la liste conduite par le secrétaire général des Républicains n'aurait plus faible avance sur celle de son rival socialiste Jean-Jack Queyranne. L'alliance Les Républicains-UDI-MoDem récolterait 39% des voix, contre 37% pour le président socialiste sortant de la région Rhône-Alpes. Ce sondage prend en compte l'hypothèse selon laquelle Europe Écologie-Les Verts, Nouvelle Donne et le Front de Gauche s'associent à la liste du Parti socialiste.

Une alliance à droite et un Parti socialiste engagé seul

L'ancien ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a réussi à s'allier à l'UDI, puis au MoDem, le 24 juillet dernier. Patrick Mignola, chef de file du parti président par François Bayrou a tenu à rappeler qu'"On partait de loin. Nous nous sommes retrouvés face à une population résignée et révoltée davant le manque de cap au niveau national et le besoin d'alternance régionale". Un mois auparavant, il avait pourtant avant décidé de se lancer seul dans la bataille des régionales, jugeant que Laurent Wauquiez était "trop à droite", comme le rapporte Le Monde. L'alliance Les Républicains - UDI - MoDem repose sur deux principes : prendre la région à la gauche, alors qu'elle la dirige depuis onze ans et contrer la montée du Front national. 

Et c'est justement dans un esprit d'union que Laurent Wauquiez mène sa campagne électorale. Le numéro trois des Républicains a lancé un appel visant à "rassembler et fédérer". Il souligne aussi que son attitude est l'inverse de celle de son rival socialiste qu'il qualifie d'"agressif", et de "diviseur", samedi 26 septembre. "Aujourd'hui, Jean-Jack Queyranne est très seul sans doute précisément parce qu'il est agressif. (...) Lui, c'est un diviseur, il a tout le monde contre lui (...) Les Verts ne le soutiennent plus, le Parti communiste l'a abandonné, le Front de gauche ne veut pas travailler avec lui, et même des élus socialistes refusent de le soutenir", a ajouté le candidat.

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Le Parti socialiste s'est engagé dans les élections régionales du mauvais pied, en plaçant en numéro deux, un professeur en cancérologie novice en politique aux dépens de Farida Boudaoud, vice-présidente de la région, exclue du partie en 2014. Cette situation a entraîné le départ d'une vingtaine de socialistes. L'équipe de campagne tente de calmer la situation en précisant que les polémiques internes n'intéressent pas les électeurs. "Cette campagne n'est pas un congrès du parti socialiste", les électeurs ne parlent pas de ces bisbilles mais 'ils nous disent : 'tenez bon face à la droite incarnée par Laurent Wauquiez'".

Des chiffres, avancés par Laurent Wauquiez, contestés

Le duel s'oriente sur des problématiques. Le chef de file de droite a réclamé la création d'une police du rail en Auvergne-Rhône Alpes. "Les agressions et outrages aux agents de la SNCF ont plus que triplé en sept ans et il y a eu en 2013 plus de 7.600 actes de délinquance dans les trains" en Rhône-Alpes, a déclaré Laurent Wauquiez qui accuse la tête de liste socialiste de "minimiser gravement l'insécurité dans les TER et d'immobilisme, car il n'a rien fait depuis cinq ans", rapporte Le Progrès.

Au tour de Jean-Jack Queyranne de répondre : "Le populisme débarque par TGV dans la campagne électorale !". Le président sortant a ajouté que "7.600 actes, cela voudrait dire qu'il y a 20 agressions par jours dans les TER !". Il accuse ainsi Laurent Wauquiez de présenter des chiffres erronés. Christophe Boudot, tête de liste Front national en Auvergne-Rhône-Alpes a aussi commenté la sortie de Laurent Wauquiez en estimant qu'il "fait du Morano et déraille". "Si monsieur Wauquiez connaissait ses dossiers, il saurait que plus de 160 agents de la surveillance générale agissent déjà sur le terrain (...) et que les pouvoirs de ces agents de sûreté sont malheureusement trop limités", ajoute-t-il à France 3.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Laurent Wauquiez Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779935219
Élections régionales 2015 en Rhône-Alpes Auvergne : Laurent Wauquiez centre sa campagne sur le rassemblement
Élections régionales 2015 en Rhône-Alpes Auvergne : Laurent Wauquiez centre sa campagne sur le rassemblement
DÉCRYPTAGE - Le numéro trois des Républicains profite d'un contexte de tensions pour le Parti socialiste qui subit des guerres en interne dans la région Rhône-Alpes Auvergne.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-2015-en-rhone-alpes-auvergne-laurent-wauquiez-centre-sa-campagne-sur-le-rassemblement-7779935219
2015-10-03 10:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9Ppek6_GDptydB8JqiYGBQ/330v220-2/online/image/2015/1002/7779935633_laurent-wauquiez-candidat-tete-de-liste-les-republicains-dans-la-region-rhone-alpes-auvergne.jpg