1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections départementales 2015 : "Les candidats FN ne sont pas crédibles", dit Bruno Le Maire
1 min de lecture

Élections départementales 2015 : "Les candidats FN ne sont pas crédibles", dit Bruno Le Maire

REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien ministre de l'Agriculture se "réjouit" ce lundi 30 mars de la "victoire" de la droite aux départementales et explique la défaite du FN par le manque de crédibilité de ses candidats.

Bruno Le Maire, invité de RTL, le 30 mars 2015
Bruno Le Maire, invité de RTL, le 30 mars 2015
Crédit : Frédéric Bukajlo / Abaca Press pour RTL
Élections départementales 2015 : "Les candidats FN ne sont pas crédibles", dit Bruno Le Maire
00:08:20
Élections départementales 2015 : "Les candidats FN ne sont pas crédibles", dit Bruno Le Maire
00:08:26
Yves Calvi & James Abbott

Bruno Le Maire, ex-concurrent de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence de l'UMP, se dit satisfait de la "victoire" de la droite aux élections départementales, mais ne veut qualifier cette vague bleue de "triomphe". "Gardons ce terme pour plus tard, je l'espère pour 2017", dit-il. Député de la première circonscription de l'Eure, où l'Union de la droite a remporté une large victoire face à l'Union de la gauche qui n'a remporté que dix sièges sur 46, et le FN aucun, il juge les nombreuses victoires de la droite sur l'ensemble du territoire "bonnes à prendre".

"Ce qui compte c'est que nous tenions les promesses que nous avons faites à nos électeurs, assène-t-il. Un peu de modestie et un peu de patience. Montrons que nous sommes capables de changer le quotidien des gens. On oublie que 50% des français ne sont pas aller voter. Faisons preuve d'humilité."

Si les résultats ne sont pas satisfaisants pour le FN, c'est parce que leurs candidats ne sont pas crédibles.

Bruno Le Maire

Sur la question du Front national, Bruno Le Maire observe un véritable "enracinement" du parti d'extrême-droite au niveau local et y voit un "vrai risque" pour sa famille politique. Il nuance toutefois ce propos en rappelant qu'aucun département n'aura de président FN,

"Si les résultats ne sont pas satisfaisants pour eux, c'est pour une simple raison, c'est parce que leurs candidats ne sont pas crédibles, affirme-t-il. Les Français ont jugé qu'ils n'étaient pas suffisamment crédibles pour devenir présidents de conseils départementaux."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/