8 min de lecture Nicolas Sarkozy

Écoutes de Sarkozy : la défense bancale de son avocat Thierry Herzog

DÉCRYPTAGE - Thierry Herzog s'est défendu auprès du procureur de la République d'être intervenu dans le processus judiciaire sur l'affaire Bettencourt. Il élude, cependant, un élément clé.

Thierry Herzog va porter plainte dans l'affaire des écoutes visant Nicolas Sarkozy.
Thierry Herzog va porter plainte dans l'affaire des écoutes visant Nicolas Sarkozy. Crédit : AFP / MEHDI FEDOUACH-VALERY HACHE
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Laura Maucci

L’heure est à la riposte pour l’avocat de Nicolas Sarkozy. Thierry Herzog est au centre de l’affaire des écoutes. Le site Mediapart a révélé mardi 18 mars au soir des retranscriptions des écoutes des conversations entre l’ancien président et son avocat. Leur contenu renforce les soupçons sur Nicolas Sarkozy

Une "taupe" à la Cour de cassation

Ces extraits d'écoutes confirment que l’ancien président de la République aurait tenté, par le biais d’une "taupe" auprès de la Cour de cassation, d’intervenir dans le processus judiciaire de plusieurs affaires le concernant.

Les enregistrements confirment notamment que le magistrat Gilbert Azibert est intervenu auprès de trois conseillers de la Cour de cassation en charge d'examiner la validité des actes d'instruction dans l'affaire Bettencourt. Sur les enregistrements, Thierry Herzog qualifiera les juges d’instruction en charge de l’affaire de "bâtards de Bordeaux"

Une lettre envoyée au procureur de la République

Face aux accusations de "trafic d'influence" et de corruption, l'avocat Thierry Herzog est passé à l’offensive en écrivant au procureur de la République.

À lire aussi
Laurent Gerra Pascal Praud
La chronique de Laurent Gerra du 26 novembre 2019


Dans cette lettre, il dément noir sur blanc avoir bénéficié d'une taupe au sein de la Cour de cassation. Pour se justifier, il met en avant dans cette lettre la chronologie des faits. Il est soupçonné d'avoir prévenu Nicolas Sarkozy de la teneur du rapport dans l'affaire Bettencourt le 28 janvier à 12h24 précisément.

On met sciemment en avant des faits inexacts

Thierry Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy
Partager la citation

Cependant, il joint à son courrier une copie d'un mail de son propre avocat, Patrice Spinosi, lui envoyant officiellement ce même rapport la veille. "Je n'ai donc bénéficié d'aucun avantage particulier", écrit Me Herzog. Les deux parties avant l'audience doivent être informées. Les documents sont transmis à leurs avocats. Il est donc normal que Mes Spinosi et Herzog aient eu accès à ces documents.  

"Ainsi, tant pour justifier la transcription de conversations couvertes par le secret professionnel que pour nuire à ma réputation, on met sciemment en avant des faits inexacts" écrit l'avocat.

Une faille dans la défense de Herzog

ll explique que chacune des parties présentes dans cette procédure étaient en possession de ce fameux rapport. Avec cette preuve, Thierry Herzog conteste la légalité même des écoutes pratiquées sur la ligne de l'ancien président et leurs retranscriptions car le motif est infondé.

Si cela était avéré, l'ensemble de ces écoutes seraient donc inutilisables devant la justice. Cependant, une faille semble subsister dans la défense de Thierry Herzog. Selon Mediapart, l'avis confidentiel de Didier Guérin, rapporteur de la Cour de cassation, aurait été transmis à l'avocat de Nicolas Sarkozy.

C'est là que le haut magistrat Gilbert Azibert entre en scène. C'est lui qui aurait transmis ce document à Thierry Herzog. Dans sa lettre au procureur de la République, il évite soigneusement cette question et préfère se justifier concernant "les documents qu'il était en droit d'avoir", explique L'Express.

La rédaction vous recommande

 
 
 

Lire la suite
Nicolas Sarkozy Thierry Herzog Affaire Bettencourt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants