1 min de lecture Dominique Voynet

Dominique Voynet nommée inspectrice générale des affaires sociales

Médecin-anesthésiste de formation, Dominique Voynet a été nommée inspectrice générale des affaires sociales ce mercredi.

Dominique Voynet lors d'un meeting pour la campagne des élections municipales à Toulouse, le 12 mars 2014
Dominique Voynet lors d'un meeting pour la campagne des élections municipales à Toulouse, le 12 mars 2014 Crédit : AFP / ERIC CABANIS
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'ancienne maire EELV de Montreuil, médecin-anesthésiste de formation, a été nommée à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), ce mercredi 16 avril en Conseil des ministres. 

L'ex-ministre écologiste avait annoncé abruptement en novembre 2013 qu'elle ne briguait pas sa réélection de maire de Montreuil, geste qu'elle avait transformé en croisade contre le clientélisme, ses adversaires l'accusant en retour d'avoir eu peur de perdre.

Réaction extrêmement dure de Claude Bartolone

Cette nomination a été vertement critiquée par Claude Bartolone sur son blog, dans un billet intitulé "Golden parachute électoral". Les mots du président de l'Assemblée nationale sont très durs. "Triste itinéraire d’une enfant gâtée de la République", écrit Claude Bartolone. 

"Élue ou parachutée tour à tour dans le Jura, au parlement européen, en Seine-Saint-Denis, puis défaite par les électeurs ou auto-démissionnée par certitude de l’être, Madame Voynet, si prompte à critiquer la violence du "système", restera certainement silencieuse quant à la manière dont elle vient d’en profiter goulûment", renchérit le chef de l'Hémicycle. 

Triste itinéraire d’une enfant gâtée de la République.

Claude Bartolone
Partager la citation
À lire aussi
Des militantes Femen manifestent contre le projet de loi anti-avortement en Espagne, le 23 décembre 2013, à Madrid Anne Hidalgo
IVG : des femmes politiques françaises demandent à l'Espagne de "retirer son projet de loi"

Invité de BFMTV, Jean-Christophe Cambadélis explique la réaction si vive de Claude Bartolone. "Je crois que le président de l'Assemblée nationale est fort mécontent de cette nomination. Je crois qu'il y a des raisons mais qu'il faut pas en rajouter." 

Claude Bartolone serait donc mécontent "parce qu'il n'a pas été prévenu, parce que c'est quelqu'un qui l'a beaucoup combattu en Seine-Saint-Denis avec des mots extrêmement durs et il en est un peu choqué".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dominique Voynet Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants