1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Départementales 2015 : "Le Front national est le parti de la haine", attaque Najat Vallaud-Belkacem
1 min de lecture

Départementales 2015 : "Le Front national est le parti de la haine", attaque Najat Vallaud-Belkacem

INVITÉE RTL / REPLAY - La ministre de l'Éducation nationale soutient Manuel Valls dans son combat contre le FN, à la veille du premier tour des élections départementales.

Najat Vallaud-Belkacem, invitée de RTL, le 16 mars 2015
Najat Vallaud-Belkacem, invitée de RTL, le 16 mars 2015
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Najat Vallaud-Belkacem : "Le Front national est le parti de la haine"
00:07:26
Évaluation des élèves de CE2 : "Les résultats des petits Français ne sont pas bons", dit Najat Vallaud-Belkacem
00:07:45
Romain Renner
Romain Renner

À la veille des élections départementales, Najat Vallaud-Belkacem refuse de voir le Front national s'imposer. "Il y avait deux stratégies possibles : laisser les élections avoir lieu sans s'y intéresser ou faire comme Manuel Valls : se déployer et faire campagne, assure-t-elle (...) On ne peut pas laisser l'abstention grandir".

Selon la ministre de l'Éducation nationale, "l'adversaire que le Premier ministre a en tête, le FN, est porté par l'abstention". Le risque est fort : les départementales auront lieu sans être adossées à une autre élection, contrairement à ce qui se faisait pour les cantonales, couplées aux municipales.

Une mobilisation à poursuivre

Najat Vallaud-Belkacem considère que Manuel Valls n'en fait pas trop contre le parti de Marine Le Pen. "Depuis quelques années, on n'en fait pas assez. Ce n'est pas diaboliser que de dénoncer le Front national. Pléthore de candidats sont racistes, xénophobes et homophobes. Le FN est le parti de la haine. Je n'y vois nulle fraternité, nulle égalité, nulle solidarité (...) Ces dernières années, on a banalisé le Front national", estime-t-elle.

La ministre annonce son intention de réunir dès mardi 17 mars ses homologues européens afin de trouver des solutions pour assurer "la transmission des valeurs" et combattre "cette tentation de l'extrême". Najat Vallaud-Belkacem considère, enfin, que Manuel Valls doit "continuer à se mobiliser pour que les élections soient les meilleures possibles pour les partis républicains".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.