1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Débat présidentiel sur TF1 : "celui qui risque le plus gros, c’est Emmanuel Macron", prévient Alain Duhamel
1 min de lecture

Débat présidentiel sur TF1 : "celui qui risque le plus gros, c’est Emmanuel Macron", prévient Alain Duhamel

REPLAY - ÉDITO - Le premier débat de l’élection présidentiel se déroule ce soir à partir de 21h sur TF1 et LCI.

Alain Duhamel
Alain Duhamel
Crédit : Damien Rigondeaud
Edito Duhamel du 20 03 2017.mp4
03:13
Débat présidentiel sur TF1 : "celui qui risque le plus gros, c'est Emmanuel Macron", prévient Alain Duhamel
03:16
Alain Duhamel & La rédaction numérique de RTL

Pour la première fois de l’histoire, un débat va rassembler différents candidats à l’élection présidentielle ce soir sur TF1 et LCI, à partir de 21h. "C’est le moment le plus important", souligne Alain Duhamel : "Ça va être le début de la phase assez mystérieuse mais décisive, de la cristallisation : le moment où les intentions se transforment en intentions de vote".

L'éditorialiste énumère que plusieurs facteurs qui expliquent l’importance de ce moment. "Le pourcentage des indécis est encore très important, entre le tiers et 40%, analyse-t-il, ce sont des gens qui ont des préférences, qui ont envie de voter pour x ou pour y mais qui ne sont pas tout à fait décidé. C’est tout à fait ce genre de débat qui peut transformer leur hésitation en décision." Pour les candidats présents à l’écran, ce soir, cela représente aussi une "possibilité de dégeler des abstentionnistes".

Nicolas Dupont-Aignan est déjà le grand perdant

"Celui qui risque le plus gros, c’est le favori, Emmanuel Macron", prévient toutefois Alain Duhamel, "il est probable que tout le monde lui tombera dessus". D’autres candidats vont jouer très gros ce soir, comme Marine Le Pen, qui "a besoin de démontrer qu’elle a une stature présidentielle", ou Jean-Luc Mélenchon qui devra prouver qu’il n’est pas "seulement un imprécateur brillant".

Enfin l’éditorialiste souligne que l’absence des six candidats les plus modestes - Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Philippe Poutou, Jean Lassalle, Nicolas Dupont-Aignan et François Asselineau - reste problématique. Et c’est Nicolas Dupont-Aignan, le plus grand contempteur de cette injustice, pour qui cela est le plus préjudiciable, car il aurait aimé prouver qu’il est "le plus petit des grands" plutôt que "le plus grand des petits".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/