1 min de lecture Maires

Congrès des maires : "On nous en demande trop", s'insurge un maire

INVITÉ RTL - Le 100e congrès des maires de France s'ouvre sous le signe de la colère des élus, très remontés contre Emmanuel Macron. Gilles Poux, maire de La Courneuve, et Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation Ifrap, échangent sur les revendications des élus.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
"On nous en demande trop" affirme le maire de La Courneuve sur RTL Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Martin Planques
Martin Planques et Yves Calvi

"Ces dernières années, on nous a demandé 11 milliards d'euros d'économie, on nous en demande trop", témoigne Gilles Poux, maire communiste de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) au micro de RTL. Le congrès des maires débute sous haute tension à Paris ce mardi 21 novembre. Les élus reprochent à Emmanuel Macron de délaisser les communes. En accueillant 1.500 d'entre eux à l'Élysée mercredi 22 novembre, le président de la République tentera de rassurer les maires le lendemain, lors du discours de clôture du congrès.

Mais en attendant, les maires l’attendent de pied ferme, comme Gilles Poux. "Il s'agit de tout un tas de mesures qui finissent par s’attaquer à l'os, c'est-à-dire aux structures, aux politiques publiques, dans une ville comme la mienne qui a besoin d'action publique forte". L'élu communiste estime que l'action publique est en péril "si on nous réduit à 1,2% la possibilité d'augmenter les dépenses de fonctionnement, car cela signifie 2 millions d'euros d'économies supplémentaires chaque année."

Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation Ifrap, de son côté, "trouve intéressant de faire des économies de bonne gestion". Selon elle, il est très difficile de s'exprimer sur les collectivités locales dans leur ensemble, car il existe des différences selon les quelques 35.000 entités. "Certaines sont extrêmement bien gérées, d'autres sont extrêmement mal gérées", affirme-t-elle. 

Gilles Poux confirme que les collectivités locales ont dépensé plus mais "c'est aussi parce qu'on leur a demandé de faire plus de choses. Des responsabilités ont été transférées aux mairies."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maires Emmanuel Macron La courneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants