2 min de lecture Police

Confinement : accusée d'appeler à la délation, la maire de Montgeron "profondément choquée"

La municipalité de cette commune de l'Essonne a affiché un document dans des halls d'immeubles, dans lequel elle demande à la population d'appeler la police pour dénoncer ceux qui ne respectent pas le confinement.

L'hôtel de Ville de Montgeron, dans l'Essonne (illustration)
L'hôtel de Ville de Montgeron, dans l'Essonne (illustration) Crédit : Capture d'écran Google Maps
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Face au tollé provoqué par le document placardé début avril dans plusieurs halls d'entrée d'immeubles de sa commune, Sylvie Carillon, la maire LR de Montgeron (Essonne), s'est fendue d'un communiqué.

Il faut dire que l'initiative avait suscité quelques remous. Rédigée par la municipalité, la note incitait les habitants des quartiers populaires de la commune à dénoncer à la police nationale ou municipale les éventuelles infractions aux règles de confinement.

L'opposition et certains administrés avaient employé le terme de délation. "La ligne rouge a été franchie", avait ainsi réagi Céline Ciéplinski, élue conseillère municipale DVG, dans les colonnes du Parisien.

Face à l'ampleur de la polémique, la maire a donc pris la parole via un communiqué diffusé sur sa page Facebook ainsi que sur le site de la mairie. Sylvie Carillon estime qu'"une phrase de ce courrier a pu être mal interprétée : 'Dès lors, si vous êtes témoins du non-respect de confinement, je vous invite à le signaler à la police municipale ou nationale afin que les forces de sécurité puissent intervenir dans les meilleurs délais'. 

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : la Nouvelle-Calédonie connaît ses premiers cas et se confine

"Certains y ont vu un appel à la délation et l’ont dénoncé avec des mots qui, je l’espère, ont dépassé leur pensée", commence l'édile. Pour elle, le respect du confinement "est indispensable et demander aux autorités de le respecter est un acte de civisme".

L'édile "assume totalement"

"Voilà pourquoi j’assume totalement le courrier que j’ai adressé et suis profondément choquée par l’utilisation de mots ou de références historiques totalement inappropriées", poursuit Sylvie Carillon, avant de rappeler "à ceux qui l’ignorent que la délation est le fait de donner des informations concernant un individu pour des motifs contraires à la morale. En l’espèce, c’est donc tout le contraire", assure-t-elle.

L'édile revient également sur les référence à la collaboration dont cette note a fait l'objet. Pour elle, cette comparaison "est abjecte pour les personnes qui en ont été victimes. N’oublions jamais que ces mesures, notamment celles prises contre les juifs, étaient destinées à atteindre des individus pour ce qu’ils étaient et non pour ce qu’ils faisaient", explique la maire qui rappelle que "les mots ont un sens".

En conclusion, Sylvie Carillon estime que tous les habitants de sa commune doivent être logés à la même enseigne et bénéficier des mêmes mesures de protection contre la propagation du Covid-19. L'édile demande à ce que ce cessent les amalgames "qui banalisent des mots graves et les déshonorent" et à éviter les polémiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Essonne Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants