2 min de lecture Front national

Comptes clôturés du FN : "Si c'est une décision politique, c'est inadmissible", dit Philippot

INVITÉ RTL - L'ancien numéro deux du Front national, aujourd'hui à la tête des Patriotes, estime par ailleurs qu'il y a "toujours un peu de communication" dans ce genre d'affaires.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Front national : "Les comptes n'étaient pas au vert", assure Florian Philippot Crédit Image : REVELLI-BEAUMONT/SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et Marc-Olivier Fogiel

Marine Le Pen dénonce une "fatwa" et un "bannissement bancaire" après la clôture des comptes bancaires du Front national à la Société générale et de son compte personnel à la HSBC. Qu'en est-il vraiment ? "Si c'est une décision politique, c'est inadmissible", lance Florian Philippot. Invité de RTL mercredi 22 novembre, l'ancien numéro deux du Front national dit, en revanche, ne "pas du tout (avoir) été informé des questions financières" au sein du parti. "Je ne connais pas toute la situation. On peut penser que les banques ont des informations que nous n'avons pas. Je n'en sais rien."

Légalement, une banque peut se séparer d'un parti politique client en cas de flou autour de l'origine des fonds ou de découvert chronique. Est-ce le cas ? Florian Philippot esquive. "Peut-être que (les banques) ont des motivations, qui ne seraient pas simplement politiques, mais quoiqu'il arrive l'État doit garantir aux partis politiques la possibilité d'avoir une banque."

"Le parti de Marine Le Pen devrait sortir essoré des échéances électorales de 2017 avec un trou dans la caisse de 4 à 5 millions d'euros", écrivait pourtant le JDD en juin, lorsque Florian Philippot était encore le bras droit de Marine Le Pen. "On nous parlait régulièrement des difficultés financières du Front national", finit par reconnaître le leader des Patriotes. "Ce que je peux vous dire, c'est qu'en tant que vice-président, je n'avais pas de rémunération au Front national. Manifestement, (les comptes) n'étaient pas au vert."

À lire aussi
Marine Le Pen aux cotés de Sophie Montel en octobre 2015 Rassemblement national
Marine Le Pen dézinguée dans le livre de l'ex-FN Sophie Montel

Si le FN refuse de communiquer le solde actuel, selon lui positif, de son compte - "il s'agit du secret de notre fonctionnement" -, il assure qu'il n'a pas connu "le moindre incident de compte", alors qu'il revendique "plusieurs dizaines de milliers d'adhérents" et "des ressources stables". Le FN explique en outre qu'il a contracté un prêt de 9,3 millions d'euros, mais que celui-ci arrive à échéance en 2019. 

Il y a de la rhétorique politicienne

Florian Philippot, président des Patriotes
Partager la citation

Lors de cette conférence de presse, Marine Le Pen s'est engagée dans une communication politique, insinuant que le système voudrait la museler et que les banques seraient l'instrument politique du pouvoir.

Est-elle crédible ? "C'est toujours un peu de communication. Il y a de la rhétorique politicienne que nous connaissons bien. Que l'État prenne le relais et que l'on mette en place cette fameuse banque de la démocratie."

Marine Le Pen est-elle en train d'essayer de reprendre la main en se victimisant ? Florian Philippot "ne croit pas du tout qu'on puisse reprendre la main sur ce genre d'affaires. On reprend la main sur du fond".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Florian Philippot Les Patriotes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791088864
Comptes clôturés du FN : "Si c'est une décision politique, c'est inadmissible", dit Philippot
Comptes clôturés du FN : "Si c'est une décision politique, c'est inadmissible", dit Philippot
INVITÉ RTL - L'ancien numéro deux du Front national, aujourd'hui à la tête des Patriotes, estime par ailleurs qu'il y a "toujours un peu de communication" dans ce genre d'affaires.
https://www.rtl.fr/actu/politique/comptes-clotures-du-fn-si-c-est-une-decision-politique-c-est-inadmissible-dit-philippot-7791088864
2017-11-22 20:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FTiegDEClSiO4ImulKcm1A/330v220-2/online/image/2016/1109/7785670267_florian-philippot-vice-president-du-front-national.jpg