1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Claude Bartolone : "Je suis favorable à une Écotaxe"
2 min de lecture

Claude Bartolone : "Je suis favorable à une Écotaxe"

INVITÉ RTL - Le président de l'Assemblée nationale a indiqué qu'il était favorable à une application de l'Écotaxe, afin de moderniser les réseaux de transports.

Claude Bartolone, candidat PS aux régionales 2015 en Île-de-France
Claude Bartolone, candidat PS aux régionales 2015 en Île-de-France
Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Claude Bartolone : "Je suis favorable à une Écotaxe"
08:43
Jérôme Florin & Ryad Ouslimani

Le débat a été relancé par le maire de Boulogne-sur-Mer et ancien ministre des transports Frédéric Cuvillier, qui souhaite que la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie instaure l'Écotaxe. Invité de RTL, Claude Bartolone s'est prononcé lui aussi en faveur du retour de la mesure qui avait suscité tant de polémiques il y a deux ans. "Je suis favorable à une Écotaxe. C'est pour ça que j'étais favorable au texte tel qu'il avait été présenté au départ", explique-t-il. 

Le président de l'Assemblée nationale invoque un besoin impérieux de trouver de nouveaux moyens afin de moderniser les réseaux de transports. Quand je vois le retard que connait la mise en modernité de nos services de transports, lorsque je vois les moyens qui seraient nécessaires pour encore renforcer le plan de modernisation voulu par l'actuel gouvernement et Jean-Paul Huchon, lorsque je vois les travaux qui sont encore à faire en terme autoroutiers, on ne pourra pas simplement payer cela par le versement transport et l'augmentation des tarifs", justifie-t-il. 

Ce serait une bonne chose pour pouvoir réussir la modernisation de nos réseaux

Claude Bartolone

Les moyens actuels ne sont donc pas suffisants pour mettre en oeuvre les projets dans le domaine des transports. "Il faudra élargir l'assiette de nos financements. Je pense que ce serait une bonne chose pour pouvoir réussir la modernisation de nos réseaux de transports et augmenter leur capacité, comme cela a été le cas avec le plan du nouveau Grand Paris", estime celui qui sera tête de liste PS aux élection régionales en Île-de-France.Une relance d'une Écotaxe abandonnée auparavant, mais dont Claude Bartolone défend l’utilité et la faisabilité. "J'avais rencontré les représentants d'Écomouv', qui disaient qu'il suffirait que 3 régions qui sont en continuité géographique l'acceptent, pour que l'on puisse relancer  le dispositif", indique-t-il. 

Quant à la perte de 800 millions d'euros à la suite de l'abandon du projet initial, Claude Bartolone pense que l'on ne pouvait pas faire autrement. "Qu'est-ce que vous auriez préféré ? Qu'on continue à avoir des mouvements qui secouent la Bretagne ? Alors que l'on pouvait facilement expliquer à nos amis bretons qu'ils ne seraient pas victimes d'un dispositif moderne qui permettrait de dégager des moyens financiers pour améliorer nos infrastructures de transport", plaide l'occupant du Perchoir. 

À lire aussi

Une fois les tensions apaisées, Claude Bartolone maintient la nécessité de mettre en place l'Écotaxe. "On sait ce que représente, vous avez évoqué pour la région Île-de-France, ce besoin de modernisation de nos RER, qui n'ont pas eu les travaux qu'ils méritaient depuis 40 ans. Ce besoin de nouvelles lignes de bus, de tramway, de nouveaux métros". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/