1 min de lecture L'invité de RTL

"Charlie Hebdo" : Manuel Valls "comprend les questions des familles de victimes"

Réagissant au témoignage de Maryse Wolinski, la veuve du dessinateur, ce matin sur RTL, le Premier ministre a dit comprendre les questions des proches sur les circonstances de l'attentat.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Grèce : "Les bases d'un accord existent", affirme Manuel Valls Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Charlie Vandekerkhove

Six mois après l'attaque contre Charlie Hebdo, Maryse Wolinski, la veuve du dessinateur, se constitue partie civile pour établir les responsabilités dans "les failles" de l'intervention policière. Invitée de RTL, elle a exprimé ses interrogations et une question principale : pourquoi, alors qu'il y a eu plusieurs coups de téléphone signalant que les frères Kouachi, lourdement armés, étaient entrés à Charlie hebdo, les premiers policiers à s'être rendus sur les lieux étaient de simples gardiens de la paix? 

Interrogé à l'antenne de RTL, le Premier ministre a dit comprendre ces questionnements et ceux de toutes les familles de victime de cette attentat : "C'est leur droit, de savoir la vérité, il faut qu'on ait tous les éléments, laissons maintenant l'enquête et la justice faire leur travail", a déclaré Manuel Valls.

Il y a une gravité, et chacun doit se hisser au niveau de cette gravité. c'est le message des Français.

Manuel Valls
Partager la citation

Toujours à propos du triste anniversaire de l'attaque, le chef du gouvernement a ensuite évoqué "la gravité" de ce moment. "Six mois déjà, que ces événements ont marqué la France. C'est ce qu'on ressent tous, je le partage au quotidien avec le président de la République. Bien sûr il y a la vie des Français, ceux qui partent en vacances, ceux qui ne peuvent pas partir. Il y a la priorité, la croissance, la compétitivité de nos entreprises, la lutte contre le chômage, c'est la priorité de mon gouvernement", a-t-il développé. 

"Mais il y a dans ce moment-là, chacun le ressent, avec ce risque terroriste - qui est là, devant nous pour très longtemps -, la crise grecque, qui met en cause les valeurs fondamentales de l'Europe, il y a une gravité et chacun doit se hisser au niveau de cette gravité. C'est le message des Français, et celui notamment des grandes manifestations après les attentats du mois de janvier", a conclu le Premier ministre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
L'invité de RTL Manuel Valls Charlie Hebdo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants