1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Budget 2015 : Hollande "espère ne pas recevoir" de nouvelle lettre de Bruxelles
1 min de lecture

Budget 2015 : Hollande "espère ne pas recevoir" de nouvelle lettre de Bruxelles

Le chef de l'État a indiqué que la France allait répondre au courrier de la Commission européenne sur son budget 2015 et espéré "ne pas recevoir" de nouvelle lettre.

François Hollande en conférence de presse à la fin du sommet européen de Bruxelles le 24 octobre 2014.
François Hollande en conférence de presse à la fin du sommet européen de Bruxelles le 24 octobre 2014.
Crédit : AFP / ALAIN JOCARD
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

La France va répondre au courrier de la Commission européenne sur son projet de budget 2015, a déclaré François Hollande lors d'une conférence de presse à la fin du sommet européen de Bruxelles. "Le dialogue se poursuit et la France aura à donner sa réponse à la fin de cette semaine. Ce que nous espérons, c'est ne pas recevoir de lettre après", a déclaré le chef de l'État.  La France a fait "ce qu'elle avait à faire", a-t-il ajouté, notamment avec ses 21 milliards d'euros d'économies prévus en 2015.

"Nous espérons que les informations, les explications et les détails que nous fournirons permettront de faire comprendre à la Commission que nous respectons les traités avec le maximum de flexibilité en préservant la croissance et l'emploi", a poursuivi le président.

La lettre publiée par Mediapart

Dans cette lettre, publiée par Mediapart, l'exécutif bruxellois réclame fermement des explications sur "les raisons qui ont conduit la France à dévier des objectifs budgétaires fixés par le Conseil, en ce qui concerne à la fois le déficit public et l'ajustement de l'équilibre budgétaire structurel en 2015". "Je voudrais également savoir comment la France prévoit de se conformer à ses obligations de politique budgétaire en 2015, conformément au pacte de stabilité et de croissance", écrit également le commissaire européen aux Affaires économiques et budgétaires Jyrki Katainen dans ce courrier adressé en début de semaine à Paris, selon Mediapart.

La Commission européenne a adressé un courrier à cinq pays -- Italie, France, Autriche, Slovénie et Malte-- pour leur demander des explications sur leur projet de budget 2015. L'Italie avait rendu cette lettre publique jeudi 23 octobre, suscitant la colère du président sortant de la Commission, José Manuel Barroso.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/