1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Bernard Cazeneuve dément une explosion de la demande d'asile en France
2 min de lecture

Bernard Cazeneuve dément une explosion de la demande d'asile en France

Non seulement le nombre de demandes d'asile n'a pas explosé en France en 2014, mais il a même légèrement diminué par rapport à 2013 assure le ministre de l'Intérieur.

Bernard Cazeneuve le ministre de l'Intérieur
Bernard Cazeneuve le ministre de l'Intérieur
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alors que l'accueil des migrants est cœur du débat européen mais également national, avec les récentes évacuations des camps de Calais et de la Chapelle à Paris, Bernard Cazeneuve réfute ce dimanche 7 juin dans un entretien au Parisien l'idée selon laquelle il y avait une explosion de la demande d'asile en France. Au contraire assure le ministre de l'Intérieur, il y a une "légère diminution" l'année dernière par rapport à 2013, sans pour autant donner de chiffres.

À situations différentes, traitements différents. Bernard Cazeneuve souligne dans le quotidien qu'il fallait traiter avec "humanité" les réfugiés des pays en guerre "que nous devons accueillir au titre de l’asile" alors que " les migrants économiques irréguliers doivent être reconduits dans leur pays d’origine". "Je souhaite que ces retours se fassent sous l'égide de Frontex, depuis les pays par lesquels ces migrants sont arrivés en Europe", a-t-il ajouté.

Des milliers de migrants sauvés grâce à Frontex

À propos des départs vers l'Europe de migrants en Méditerranée, le ministre a affirmé que "grâce au triplement des moyens de Frontex, "des milliers" d'entre eux "ont pu être sauvés en mer Méditerranée ces dernières semaines". Le naufrage particulièrement meurtrier, près de 800 victimes, d'un chalutier en provenance de Libye il y a quelques semaines avait en effet poussé la communauté européenne à lancer des politiques plus actives sur le sujet.

Frontex, est l'agence européenne chargée des frontières extérieures de l'espace Schengen dont le Conseil européen a décidé en avril un triplement des moyens accordés aux opérations en Méditerranée qui doivent se traduire par une rallonge de 25 millions d'euros en 2015 et 45 millions en 2016. Le ministre a aussi réaffirmé l'opposition du gouvernement à une répartition par quotas des demandeurs d'asile. "l’idée de quotas est absurde", a-t-il dit en soulignant que "la Commission européenne ne propose d'ailleurs pas de quotas".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.