1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Autoroutes : "Leurs profits sont inacceptables", estime Christian Eckert
1 min de lecture

Autoroutes : "Leurs profits sont inacceptables", estime Christian Eckert

GRAND JURY - Le secrétaire d'État au Budget estime qu'une renégociation des contrats passés avec les sociétés d'autoroutes est primordiale.

Marie-Pierre Haddad

Alors que Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie annonce la fin du projet d'écotaxe, elle s'attaque désormais aux profits des autoroutes. Christian Eckert estime que cette mesure est importante car "les profits et les versements de dividendes des sociétés d'autoroutes sont inacceptables et immoraux, fautes d'être illégaux". 

"Il y a eu une privatisation des autoroutes par nos prédécesseurs, ce qui a donné lieu à des concessions, cest-à-dire que l'on a concédé pour un certain nombre d'années aux entreprises privées, le droit d'utiliser les autoroutes et d'encaisser les péages", rappelle le secrétaire d'État au Budget. 

Renégocier avec les sociétés d'autoroutes

"Il faut mettre la pression sur ces sociétés pour renégocier les contrats. Quand les conditions du marché montrent qu'il y a eu un changement, on peut ainsi en rediscuter. D'ailleurs, ces discussions ont déjà commencé depuis quelques semaines", annonce-t-il lors du Grand Jury. Cependant Christian Eckert met aussi en garde les sociétés d’autoroutes en rappelant que si les négociations n'aboutissent pas, il faudra se tourner vers "des moyens juridiques ou législatifs"

Cependant le secrétaire d'État au Budget assure que ceci ne se répercutera pas sur le prix des péages. "Il n'est pas question d'augmenter les péages", explique-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/