1 min de lecture La République En Marche

"Aucun parti ne fonctionne bien en ce moment", estime Alain Duhamel

Les critiques se multiplient en interne contre REM, alors que le mouvement doit désigner samedi son nouveau patron.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
"Aucun parti ne fonctionne bien en ce moment", estime Alain Duhamel Crédit Image : PDN/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Christophe Castaner doit être élu ce samedi 18 novembre à la tête de La République En Marche, alors qu'il est l'unique candidat à la présidence du parti. Ce mercredi, il n'a pas exclu de rester en même temps au gouvernement, estimant que les ministres étaient aussi des hommes politiques. Une déclaration assez malheureuse, alors qu'en interne certains adhérents critiquent le manque de démocratie interne de LREM.

Pour Alain Duhamel, la façon d'élire Christophe Castaner pose déjà des difficultés. "Il est populaire parmi les militants de REM, mais on a considéré que sa désignation avait été le fait du prince, qu'elle avait été un peu jupitérienne", affirme l'éditorialiste. "Un autre point a été contesté par les adhérents de REM, c'est que samedi, ils devront voter, mais à main levée. Alors qu'il est vrai que le vote secret est préférable dans cette situation-là", poursuit-il.

La tentation d'organiser le parti de manière autoritaire

Mais pour Alain Duhamel, le problème est en réalité plus large. "Ce qui est clair, et c'est une malédiction de la Ve République, c'est qu'il existe toujours la tentation d'organiser le parti du président au pouvoir, de façon autoritaire", explique l'éditorialiste. "En réalité ce qu'il se passe, c'est que La République En Marche, c'était un mouvement spontané, improvisé, essentiellement numérique (…) Aujourd'hui, il s'agit de transformer le mouvement en une formation structurée, capable de présenter des équipes pour les élections municipales, par exemple", décrypte Alain Duhamel.

"Les partis n'ont plus de vrais sens qu'au moment des campagnes électorales"

Alain Duhamel, éditorialiste RTL
Partager la citation

Mais pour l'éditorialiste, c'est l'ensemble des partis qui connait des turbulences. "Le PC, le PS, le MoDem, LR, tous sont en difficulté pour une raison ou pour une autre. Aucun parti ne fonctionne bien en ce moment. Les mouvements, c’est-à-dire la France insoumise, le Front national et La République En Marche, tous ont aussi leurs problèmes", indique-t-il. Et pour l'éditorialiste de conclure : "C'est un phénomène nouveau. Les partis n'ont plus de vrais sens qu'au moment des campagnes électorales. Il faudrait trouver quelque chose pour les occuper le reste du temps…".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants