1 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : "Poser la question de l'annulation de l'Euro, c'est faire la part belle aux terroristes", dit Jacques Lambert

RÉACTION - Le patron de la société d'organisation de l'Euro 2016 s'est exprimé sur RTL au lendemain des attentats qui ont touché Paris et les abords du Stade de France.

une-fusillade-a-eclate-sur-les-champs-elysees-le-20-avril-2017 Édition spéciale - Attentats à Paris La rédaction de RTL
>
Jacques Lambert, président d'Euro 2016 SAS : "Poser la question de l'annulation de l'Euro 2016, c'est faire la part belle aux terroristes" Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : Jérôme Millagou | Durée : | Date : La page de l'émission
Dorian Waymel et Jérôme Millagou

La rencontre amicale de l'équipe de France de football contre l'Allemagne (2-0) a été marquée par trois détonations entendues aux abords du Stade de France vendredi 13 novembre. Alors que Paris était victime d'une vague d'attentats à plusieurs endroits (Xe, XIe, Bataclan...), les 80.000 spectateurs de la rencontre ont été évacués dans le calme malgré la situation d'extrême tension qui régnait dans la capitale. 

Un temps annoncé incertain, le prochain déplacement des Bleus en Angleterre, mardi 17 novembre, a été confirmé par le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, au micro de RTL. Mais quid de la sécurité en vue de l'Euro 2016 qui aura lieu dans l'Hexagone l'été prochain (10 juin - 10 juillet) ? Le patron de la société d'organisation de l'événement, Jacques Lambert, répond à cette question pour RTL.

"Il n'y a pas de raison que la situation se détende sur le plan du terrorisme d'ici l'Euro 2016. Mais poser la question de l'annulation du championnat d'Europe, c'est faire la part belle aux terroristes. Le niveau de risque était monté d'un cran en janvier (au moment des attentats de Charlie Hebdo, ndlr) et il vient encore de monter d'un cran aujourd'hui. Nous prendrons les décisions qui s'imposent pour que l'Euro 2016 ait lieu dans les meilleures conditions de sécurité. Je ne dévoilerai pas les mesures à prendre car ce serait donner des cartes contre nous pour nos adversaires."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Fusillade Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants