1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Attentat en Isère : Valls écourte son voyage en Amérique du Sud et rend hommage aux victimes
1 min de lecture

Attentat en Isère : Valls écourte son voyage en Amérique du Sud et rend hommage aux victimes

Le Premier ministre a annoncé qu'il participerait par conférence téléphonique au Conseil restreint convoqué par François Hollande après l'attentat en Isère avant de rentrer immédiatement en France.

Le Premier ministre Manuel Valls le 25 juin 2015.
Le Premier ministre Manuel Valls le 25 juin 2015.
Crédit : GUILLERMO LEGARIA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

À l'autre bout du monde pour une tournée en Amérique latine, Manuel Valls n'a pas pour autant tardé à réagir à l'attentat commis ce vendredi 26 juin dans une usine de la société Air Products à Saint-Quentin-Fallavier (Isère). "Le terrorisme islamiste a frappé une nouvelle fois la France", a-t-il déclaré, dénonçant depuis Bogota le "scénario abject" de l'attaque.

Le Premier ministre a annoncé lors d'un point presse improvisé à la résidence de France en Colombie qu'il participerait par conférence téléphonique au Conseil restreint convoqué par François Hollande, avant de rentrer immédiatement à Paris, écourtant ainsi son voyage en Amérique du Sud. Il avait auparavant dépêché le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve sur place. 

Le Premier ministre, Manuel Valls, a rendu hommage vendredi sur Twitter aux victimes des "terroristes" en Isère et en Tunisie. "La menace et l'horreur aveugles des terroristes n'épargnent aucune nation. Mes pensées à la victime en Isère et aux victimes en Tunisie. MV", a déclaré dans un tweet Manuel Valls, qui a décidé vendredi d'écourter son déplacement en Amérique du sud pour regagner la France. L'attentat qui s'est produit vendredi matin dans une usine en Isère près de Lyon a fait un mort, retrouvé décapité, et deux blessés. Par ailleurs, 27 personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées lorsqu'un homme armé a ouvert le feu dans un hôtel de Sousse, au sud de Tunis, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur tunisien. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/