1 min de lecture Politique

Aquilino Morelle, accusé de conflit d'intérêts, visé par une enquête préliminaire

Une enquête préliminaire a été ouverte contre Aquilino Morelle, l'ex-conseiller de François Hollande accusé de conflit d'intérêts.

Aquilino Morelle le 11 janvier 2012,, alors en charge du programme du candidat à la présidentielle François Hollande
Aquilino Morelle le 11 janvier 2012,, alors en charge du programme du candidat à la présidentielle François Hollande Crédit : AFP / FRED DUFOUR
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'enquête préliminaire a été ouverte vendredi 18 avril par le parquet national financier. Aquilino Morelle, le conseiller démissionnaire de François Hollande, est visé pour ses liens passés avec des laboratoires pharmaceutiques.

Dans une longue enquête parue jeudi 17 avril, Mediapart avait affirmé que l'ex-conseiller politique de François Hollande, qui a démissionné vendredi 18, avait été rémunéré 12.500 euros en 2007 par un laboratoire danois, Lundbeck, alors qu'il travaillait à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas). Si ces faits sont caractérisés, ils relèvent du délit de prise illégale d'intérêt. 

Vendredi 18 avril, l'Igas avait assuré ne pas avoir retrouvé dans ses archives d'autorisation délivrée à Aquilino Morelle pour travailler dans l'industrie pharmaceutique. L'inspection a également rappelé que "quand ils souhaitent partir dans le privé, ce qui peut couvrir de multiples secteurs dont l'industrie pharmaceutique, les membres de l'Igas, comme tout fonctionnaire, y sont généralement en position de disponibilité. La Commission de déontologie se prononce alors sur la compatibilité de l'activité privée avec l'activité à l'Igas".

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique avait de son côté indiqué qu'elle entamait "une étude plus approfondie des déclarations d'intérêts et de patrimoine" du conseiller élyséen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Justice Aquilino Morelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants